La Réforme en France

De la fécondité de l’échec

Les protestants français, qualifiés par dérision de huguenots, ont toujours formé une minorité dont l’importance a varié au cours des siècles; alors qu’ils constituaient 12,5% de la population au début des années 1560, ils n’en représentaient plus que deux pour cent à la fin du XVIIème siècle. À l’occasion du 500ème anniversaire de la Réforme (1517 – 2017), il convient de rappeler que les protestants ont joué dans la vie littéraire, scientifique, industrielle et politique un rôle important, nettement disproportionné par rapport à la part de la population qu’ils représentaient.

Auteur

Patrick Cabanel

paru

Berlin, 12 Septembre 2017