Différentes situations de départ, mêmes défis pour l’avenir

Débat sur les banlieues en France et en Allemagne

Disponible aussi en Deutsch

La problématique des quartiers sensibles en France et en Allemagne a été discutée lors d’un débat de deux heures entre l’ancien Ministre-Président et Ministre fédéral Jürgen Rüttgers, la députée au Bundestag Christina Schwarzer, Marion Unal, ingénieur urbaniste en Seine-Saint-Denis et Sébastien Jallet, Commissaire général délégué et directeur de la ville et de la cohésion urbaine au Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).

Photo 1 de 2
Debatte im Collège des Bernadins

Différentes thématiques ont été abordées par les quatre intervenants. Peut-on parler dans les deux cas de structures sociales autonomes, voire même de ghetto ? Existe-t-il une exclusion territoriale, sociale ou ethnique dans les banlieues françaises ? Qu’en est-il en Allemagne ? Quelles sont les politiques publiques existantes et de quels budgets disposent les décideurs ?

Les orateurs ont partagé l’avis que les situations de départ en France et en Allemagne ne sont pas comparables pour des raisons historiques, à cause des structures démographique et migratoire différentes ainsi que des relations que l’Etat entretient avec la religion dans les deux pays. Parallèlement, les deux pays sont confrontés aux mêmes défis à savoir la formation de sociétés parallèles, la question de l’identité nationale et la recherche des nouveaux modèles d’intégration. Un échange franco-allemand semble, dans ce contexte, indispensable.

Série

Présentations & compte-rendus

paru

France, 2 Octobre 2017

Contact

Nino Galetti

Directeur du bureau à Paris

Nino Galetti
Tél. +33 1 5669150-0
Fax +33 1 5669150-1
Langues: Deutsch,‎ English,‎ Français,‎ Español