Formation des Personnes Vivant avec Handicap à la participation à la vie politique et sociale

Juillet 19 Mercredi

Date/Heure

19 Juillet 2017

Lieu

Kinshasa

Type

Séminaire

Avec cette activité de formation civique à Kintambo - un quartier de Kinshasa - la Fondation Konrad Adenauer, en coopération avec un groupe local autonome des Personnes Vivant avec Handicap, s’est spécialement adressée aux personnes handicapées.

Avec une mobilité réduite, jouissant d’une participation politique déficitaire, défavorisées socialement, et étant victimes des discriminations arbitraires, les personnes vivant avec handicap sont souvent confrontées à divers défis. Dans les pays en voie de développement, la situation des personnes handicapées physiques s’avère même être plus difficile. En effet, par manque d’infrastructure, avec des systèmes de santé et sociaux déficitaires, par manque de moyens financiers, elles vivent souvent en marge de la société et sont abandonnées à leur triste sort. Afin d’accorder une possibilité d’écoute à ce groupe-cible souvent négligé - et en partie aussi à leurs dépendants - la KAS offre à ce groupe de personnes, à des intervalles réguliers, un forum d’échange avec des députés nationaux, des représentants du Ministère des Affaires Sociales et des personnes handicapées ayant réussi dans la formation universitaire et dans la vie professionnelle. C’est dans ce cadre qu’une Directrice Générale et un Directeur au Ministère des Affaires Sociales, en charge des personnes vivant avec handicap, ont posé les problèmes des personnes vivant avec handicap et ont essayé de répondre à la question de savoir qu’est-ce que le gouvernement peut faire pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir la participation de ce groupe de personnes à la vie politique et sociale en RD Congo. En résumé, en organisant cette activité, la Fondation poursuivait les objectifs suivants: 1. Apporter une contribution à l’amélioration du cadrée légal de la vie quotidienne des personnes vivant avec handicap, dans la mesure des discussions émergent des initiatives concrètes sont proposées en vue de l’élaboration d’une loi sur les droits des handicapés en RD Congo, qui se trouve actuellement sous examen au Parlement (les contenus de cette proposition ont été largement impulsées à partir des activités de la KAS). 2. Promouvoir un dialogue régulier entre les groupes localement organisés et diverses instances étatiques tout comme avec des députés nationaux déterminés. 3. Contribuer à ce que ce groupe-cible soit renforcé dans la conscience de sa dignité humaine et son rôle dans la vie d’une société démocratique.

Interlocuteur

Gregor Jaecke

Représentant Résident

Gregor Jaecke
Tél. +243 81 8801787
Langues: Deutsch,‎ English,‎ Français