Atelier de formation et de sensibilisation sur les normes relatives à la problématique de la discrimination et l’équité

Juillet 3 Mardi

Date/Heure

3 Juillet 2018

Lieu

Kinshasa

Type

Séminaire

Cet atelier de formation a été organisé par le PAO en collaboration avec le GET, sous les auspices du Ministre d’Etat chargé du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale et en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer (KAS).

L'atelier avait pour groupe cible une quarantaine de participants comprenant des représentants du Gouvernement, des Employeurs, des Syndicats, des Médias, le PAO et le GET.

La discrimination entre hommes et femmes demeure non seulement la forme de discrimination la plus répandue dans la société congolaise mais également dans d’autres pays du monde. Les femmes congolaises subissent, entre autres, des discriminations au travail en termes de rémunération, de perspective d’évolution de carrière, etc... Cette discrimination au travail est une forme de violation des droits humains qui engendre un gaspillage de talents, préjudiciable à la production et à la croissance économique, des inégalités socio-économiques qui mettent en péril la cohésion sociale et la solidarité, et fait obstacle à la réduction de la pauvreté.

Le présent atelier a donc été organisé afin de sensibiliser les participants aux questions liées au genre dans le monde du travail et les inciter à élaborer des stratégies pour y remédier. A cet effet, deux conférences, portant sur le «Développement Personnel » et sur le « Genre et l’Emploi », ont été dispensées respectivement par M. Eric Vushi, assistant principal du GET, et Mme Séverine Luntala, coordinateur du GET. Tout au long de sa présentation, M. Vushi a explicité les quatre étapes du développement personnel, à savoir: la connaissance de soi, l’affirmation de soi, la confiance en soi et enfin la résilience. La méthode du développement personnel a été évoquée avant d’aborder la question du genre et de l’emploi afin de mieux appréhender ces deux notions. Le développement personnel peut être un moyen pour les femmes de s’affirmer afin d’atténuer les discriminations dont elles font l’objet dans le monde du travail. Lors de sa présentation, Mme Luntala a expliqué en quoi les femmes se créaient des barrières dans le monde du travail. Elle a non seulement encouragé les participantes à revendiquer leurs droits, qui sont entre autres protégés par les conventions de l’OIT, mais elle a également exhorté les participants à favoriser l’inclusion des femmes dans leurs structures respectives.

Il s’en est suivi des travaux de groupe dont les résultats ont été présentés en plénière. Les deux intervenants ont pu compter sur la participation active du groupe-cible durant cette journée de formation.

PAO: Programme national d’appui aux organismes publics et privés GET: Programme national pour l’équité du genre dans le monde du travail OIT: La Convention n°100 sur l’égalité de rémunération et la Convention n° 111 sur la Discrimination dans l’emploi et la profession, qui ont été ratifiées par la RDC, contrairement aux conventions n°156 sur les Travailleurs ayant des responsabilités familiales et n°183 sur la Protection de la maternité.

Interlocuteur

Gregor Jaecke

Représentant Résident

Gregor Jaecke
Tél. +243 81 8801787
Langues: Deutsch,‎ English,‎ Français