Table ronde sur les augmentations d'impôts

Disponible aussi en Deutsch, English

La Fondation Konrad Adenauer (KAS) et le Lebanese German Business Council (LGBC) ont organisé le 5 décembre 2017 une table ronde sur les récentes augmentations fiscales au Liban votées par le parlement libanais. Les principaux intervenants étaient le journaliste Mr. Adnan al-Hajj et le représentant du ministère de l'Économie et du Commerce Mr. Razi El Hage. La table ronde était animée par Mme. Rita Chamoun de Voix du Liban.

Photo 1 de 4
Panel discussion on tax increases

En octobre 2017, le parlement libanais a adopté des nouvelles augmentations d'impôts pour couvrir les augmentations de salaire des fonctionnaires. Suite aux contributions d'Adnan al-Hajj et de Razi El Hage, une discussion s'est déroulée sur le lien entre les augmentations d'impôts et l'augmentation des salaires des employés de l'Etat. Les participants ont surtout critiqué le fait que les augmentations d'impôts ne seront pas utilisées pour les prestations de services de l'Etat ou la promotion de l'économie, mais qu’ils visent uniquement à augmenter les salaires. Avec un taux de croissance estimé entre 1,5 et 2% pour le Liban en 2017 selon la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International, des investissements dans l'économie seraient un moyen particulièrement approprié afin de relancer l'économie libanaise. Les augmentations d’impôts pèseront en particulier sur les groupes à revenu faible et moyen et non sur les personnes aux revenus plus élevés comme les hommes et femmes politiques l’avait originairement prévu.

Série

Présentations & compte-rendus

paru

Lebanon, 10 Décembre 2017