Les nouveaux métiers de demain

Novembre 16 Jeudi

Date/Heure

16 Novembre 2017, 09:00-13:00

Lieu

UTICA

Type

Séminaire

Le monde fait face à des mutations avec la mondialisation, les ouvertures des frontières qui permettent plus de mobilité du capital humain mais aussi politiques, économiques, démographiques.

Disponible aussi en Deutsch

Le tissu professionnel, d’une façon générale et selon les statistiques, va subir, incontestablement, un changement radical dans quelques années. 60% des métiers qui n’existent pas aujourd’hui vont être exploités d’ici 2030 (d’après le département américain du travail) et 90% des dirigeants prévoient des changements de métiers au sein de leurs entreprises.

Les métiers traditionnels évoluent et on assiste à l’apparition de nouveaux métiers. Les raisons pouvant expliquer cette restructuration seraient principalement le développement technologique et la globalisation.

En ce qui concerne le gap démographique : selon les chiffres, la pyramide des âges va s’inverser laissant place à une population plus âgée (65ans et plus) ce qui aura une conséquence sur une sphère des métiers en relation avec les personnes de cette tranche d’âge.

Quant à la transformation technologique et la gestion des ressources humaines, près de la moitié des emplois en France vont être touchés par la transition numérique d’ici à 2035. De nombreux profils s’orientent vers les métiers du digital entraînant une refonte de la structure professionnelle pour des domaines tels que les médias, le e-tourisme, le e-commerce et la distribution, les métiers de la banque, assurance. D’après une étude élaborée par France stratégie sur la filière numérique, 110 000 emplois seraient crées entre 2012 et 2022 sur les métiers de l’informatique et des télécommunications. Autre constat marquant : un important écosystème de Start UP se profile et les entreprises ont recours de plus en plus à l’Outsourcing.

La question du chômage n’est pas à négliger, ce fléau reste toujours au cœur des préoccupations, le système rigide et archaïque de l’Etat y joue un rôle important. Par ailleurs l’indicateur de l’employabilité est à revoir, le décalage entre la formation intellectuelle et le processus de recrutement se creusant progressivement.

La Tunisie n’échappe pas à ce phénomène de mutation, reste à revoir les actions à mener de la part des acteurs clés en vue de repenser les métiers de demain, encourager les jeunes pour leur épanouissement professionnel et accompagner les entreprises dans l’adaptation de ces changements incontournables.

Ce séminaire a pour but de comprendre l’évolution du climat professionnel ainsi que les changements à venir et sensibiliser les différents acteurs clés au sujet des métiers de demain ainsi qu’aux divers changements auxquels ils doivent faire face. Le chômage, baromètre, reflétant la situation socio-économique est à prendre en compte pour analyser les différentes variables clés.

Interlocuteur

Holger Dix

Représentant Résident en Tunisie

Holger Dix
Tél. (00216) 70 018 080
Fax (00216) 70 018 099
Langues: Deutsch,‎ English,‎ Français

Olfa Béji

Chargée de Programme pour la Tunisie

Olfa Béji
Langues: عربي,‎ English,‎ Français

Imen Nefzi

Chargée de Programme pour la Tunisie

Imen Nefzi
Langues: عربي,‎ Français,‎ Deutsch

Partenaires

Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES) UTICA