Les institutions constitutionnelles quatre ans après l'adoption de la constitution tunisienne de 2014

Février 15 Jeudi

Date/Heure

15-16 Février 2018

Lieu

Tunis

Type

Conférence spécialisée

Ce colloque a pour ambition de faire un bilan évaluatif des avancements et des retards dans la construction de l’Etat de droit démocratique tunisien.

Disponible aussi en Deutsch

Si les expériences comparées montrent des passages ardus dans la consolidation démocratique, il n’en demeure pas moins que l’impératif de mener le modèle naissant à bon port incite à en poser quelques interrogations sur le bien-fondé de certains choix.

À la question du retard de la mise en place de certaines institutions constitutionnelles, notamment la Cour Constitutionnelle et les instances constitutionnelles indépendantes, s’ajoute plusieurs questions sur l’adéquation de l’aménagement institutionnel et sur la capacité des institutions en place à refléter la démocratie politique et à respecter la liberté, toile de fond de tout le système constitutionnel.

Ce colloque a ainsi pour ambition de faire un bilan évaluatif des avancements et des retards dans la construction de l’Etat de droit démocratique tunisien. Il ambitionne de dresser un état des acquis et du requis, en matière institutionnelle, en quête d’une meilleure mise en œuvre de la Constitution.

Il sera organisé les 15 et 16 février 2018 et s’articulera autour de l’aménagement institutionnel, le modèle démocratique en construction et les garanties institutionnelles de la liberté.

Interlocuteur

Holger Dix

Représentant Résident en Tunisie

Holger Dix
Tél. (00216) 70 018 080
Fax (00216) 70 018 099
Langues: Deutsch,‎ English,‎ Français

Hatem Gafsi

Chargé de programme pour la Tunisie

Hatem Gafsi
Langues: عربي,‎ Français,‎ Deutsch,‎ English

Partenaires

L’Unité de Recherche en Droit International et Juridictions Internationales et Droit Constitutionnel Comparé (URDIJIDCC)