Partenaires

Chaire UNESCO des Droits de la Personne et de la Démocratie

Chaire UNESCO des Droits de la Personne et de la Démocratie

Chaire UNESCO des droits de la personne humaine et de la démocratie, établie en 1995 à l'Université d'Abomey-Calavi (Bénin) Objectifs: 1. Promouvoir un système intégré d'activités de recherche de formation, d'information et documentation dans le domaine des droits de l'homme et de la démocratie. 2. Faciliter la coopération subrégionale et régionale entre des chercheurs et professeurs de haut niveau de renommée internationale et le personnel enseignant de l'Université.
Vers le site Internet…

Le Centre Afrika Obota (CAO)

Le Centre Afrika Obota (CAO)

Le CAO est une organisation non gouvernementale panafricaine, à caractère culturel et scientifique et à but non lucratif. Créé le 15 octobre 1989, elle s’est fixée pour missions et objectifs, le renforcement de l’Etat de droit en Afrique, la formation de l’opinion publique dynamique pour les décisions d’utilité publique, la contribution à la promotion, à la protection et à la jouissance des droits de l’Homme et des peuples … . Le CAO fonctionne avec des animateurs bénévoles et jouit d’un dense réseau de compétences diversifiées. Pour financer ses activités, l’organisation s’appuie sur les dons et cotisations de ses membres, mais aussi et surtout sur l’assistance technique et financière de ses partenaires dont la Konrad-Adenauer-Stiftung avec qui elle entretient des relations privilégiées depuis bientôt plusieurs décennies. Le centre Afrika Obota est aujourd’hui présent au Bénin, au Togo, au Niger, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Mali.

SOS Civisme

SOS Civisme

La démocratie pour être enracinée a besoin d’être acceptée et défendue par un peuple aux connaissances civiques avérées. C’est donc pour accompagner l’éducation civique des populations, béninoises puis ouest africaines qu’a été crée en 1996 l’Organisation Non Gouvernementale SOS Civisme, qui s’est fixé entre autres pour objectifs : l’éducation au droit et à la démocratie, la promotion des droits de l’Homme, la culture des valeurs de paix et de concorde civile. Pour atteindre ses buts, elle mène avec le concours de la Fondation Konrad Adenauer plusieurs types d’activités dont diverses consultations relatives aux élections. Les rubriques phares du programme des deux partenaires sont : les séminaires et les conférences sur le civisme, les publications périodiques, le renforcement des capacités des animateurs.

L’Institut des Artisans de Justice et de Paix (IAJP)

L’Institut des Artisans de Justice et de Paix (IAJP)

Au terme des travaux de la Conférence Nationale des Forces Vives de la Nation Béninoise de février 1990, dont il a présidé le présidium avec foi, intégrité, impartialité et patriotisme, son Excellence Mgr Isidore de Souza, ex archevêque de Cotonou a fait le constat, qu’il relevait du devoir de l’église catholique béninoise, de soutenir une culture politique pacifique au sein de la population. Ainsi voulu en 1990, l’Institut des Artisans de Justice et de paix a vu le jour, le 22 décembre 1997, et s’est proposé de promouvoir la justice et la paix, en contribuant à l’approfondissement de la connaissance pour un développement cohérent et social. Il a noué au fil des ans des relations avec des organisations sœurs partageant les mêmes idéaux de justice et de paix et collabore étroitement dans ce cadre avec la Konrad-Adenauer-Stiftung qui vient en appui à plusieurs de ses activités. Au nombre de celles-ci, on peut citer les symposiums, les séminaires et les campagnes de sensibilisation.
Vers le site Internet…

Centre d’Observation et de Promotion de l’Etat de Droit (COPED)

Association régie par la loi de 1901, le COPED : Centre d’Observation et de Promotion de l’Etat de Droit a été crée le 26 février 1996 à Lomé. Il a pour objectif principal d’œuvrer à l’enracinement de la démocratie et l’instauration de l’Etat de droit au Togo, en Afrique et dans le monde. Il bénéficie de l’appui technique et financier de plusieurs partenaires au développement dont la Konrad-Adenauer-Stiftung avec qui il a une plate forme de coopération, et des programmes de formation qui s’étendent sur plusieurs années. Le COPED s’est distingué ces dernières années à travers un lobbying efficace en faveur de la société civile, l’appui conseil au bénéfice des organisations nécessiteuses et son implication objective et impartiale dans le processus électoral, notamment au Togo.