Nouvelles sur l'évolution actuelle en Côte d'Ivoire

Disponible aussi en Deutsch

Prière remarquer ici, qu'avec la prise effective du pouvoir par Alassane Ouattara, le télétype prend fin.

Auteur et responsable: Klaus D. Loetzer

L’objectif du télétype est de documenter les deux tours des élections présidentielles (>> rapport 1. scrutin, >> rapport 2. scrutin) et de fournir des commentaires expliqués. Même pour les plus pessimistes, six mois de rapports, n’étaient pas aussi prévisibles. Entre temps, les événements en Côte d’Ivoire n’étaient pas pour la conscience collective revenus à la normale. Ci cela devait être au premier plan --- comme ce qui s’est passé d’extraordinaire un peu plus au nord : une révolution au Maghreb plus précisément en Tunisie (>> plus ici), avec le départ forcé d’un despote dont le règne de plus de 20 ans a atteint son apogée. Et comme si cela ne suffisait pas, tel que l’a prédit le responsable du département Afrique/Proche Orient Hardy Ostry dans le journal télévisé, s’en est suivi peu de temps après, un soulèvement en Egypte (>> plus ici). Ceci nous conduit également au cas d’un despote qui était aussi courtisé en Europe et qui a fait plus de trente ans au pouvoir, non sans élections formelles, mais plutôt dans une soit disant démocratie directe. Les élections ont toujours eu lieu là-bas, mais toujours manipulées, falsifiées, et pourtant acceptées par l’Occident.

Les révolutions se sont déroulées sans trop de conséquences graves, parce que l’armée a observé une certaine réserve. Lorsqu’en Côte d’Ivoire, le Président nouvellement élu Alassane Ouattara ne pouvait pas encore accéder au palais présidentiel, parce que le Président perdant Laurent Gbagbo, socialiste, ardent défenseur de la liberté, qui pour ses convictions, ne voulant reculer devant rien, avait été jeté en prison, puis envoyé en exil sous le Président Félix Houphouet-Boigny ; cela n’avait été possible que parce que l’armée était derrière lui. Il y a pourtant parallèlement aux événements en Côte d’Ivoire, un exemple où l’armée a joué un rôle positif : au Niger. En mars 2011, ont eu lieu là-bas, le deuxième tour des élections présidentielles, qui dans une très large mesure, ont été sincères, libres et transparentes ; et qui ont conduit le 6 avril à l’investiture d’un Président civil. Cela s’est réalisé à l’achèvement d’une intervention militaire d’un an, qui a consacré le retour à une démocratie constitutionnelle. Les militaires ont tenu parole et ont fait en sorte qu’un des leurs comme l’ancien Président le Général Tandja, ne s’installe. (>> Plus ici)

Malheureusement, eu lieu presque au même moment un événement négatif au regard de la promotion de la démocratie : les élections présidentielles de mars 2011 maintes fois reportées au Bénin. L’on ne saurait dire, que cela a vraiment fait la une, étant donné que le Bénin est un Pays à dimensions réduites : 10 millions d’habitants, 3,5 millions d’électeurs (comparativement au Nigéria : 36 Etats fédérés avec 145 millions d’habitants et 70 millions d’électeurs). Le Bénin, situé aux encablures du Ghana, pays anglophone, situé au milieu de pays francophones en Afrique de l’Ouest, et modèle de démocratie, vient de faire trois pas en arrière dans la marche vers la démocratie, et dont les effets à terme ne sont actuellement perceptibles. La communauté internationale qui a soutenu la confection de la Liste Electorale Permanente Informatisée n’y peut rien changer. Bien au contraire, elle a facilité la fraude électorale par un manque de transparence sans précédent. Jusqu’à aujourd’hui, personne ne sait le nombre d’électeurs il y a eu, et combien de voies a obtenu le Président Boni Yayi. Ainsi, contre toute attente, il a gagné en obtenant la majorité absolue, ce qui a rendu un deuxième tour inutile. Conformément au premier devoir civique des Béninois : la paix est au dessus de tout et ayant en esprit, les événements en Cote d’Ivoire, ce slogan est devenu une fin en soi, et peut même conduire aux restrictions de la liberté de presse : la presse écrite et la Télévision n’ont pas pu médiatiser la conférence de presse du candidat malheureux de l’opposition Adrien Houngbédji. Ca peut bien marcher pour un court moment, car les Béninois sont des Hommes de paix, mais il faudrait aussi ne pas exagérer. Les perspectives sont incertaines encore que les législatives plusieurs fois repoussées sont maintenant prévues pour fin avril, et seront organisées sous la houlette de la clique dirigeante autour du Président Yayi, avec des fraudes et les manipulations

Mardi, 5. Avril 2011

14:30h:
Le Président sortant de la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo est en négociation depuis lundi pour se rendre" a affirmé le mardi sur Radio France International (RFI) Ally Coulibaly l'ambassadeur ivoirien en France, nommé par le rival de M. Gbagbo, Alassane Ouattara.

Lien externe: (RFI, Franz.)
>> Gbagbo "serait en négociations pour se rendre" (ambassadeur de Ouattara à Paris)

BREAKING NEWS 02:32h

Les Forces Républicaines Pro-Ouattara ont pris le palais présidentiel. Le lieu où séjourne M. Gbagbo inconnu

Lien externe: (dpa/Nachrichtenticker WELT ONLINE)
>> Le Porte parole de Ouattara Affoussy Bamba: Contrôler la résidence présidentielle à Abidjan

Lundi, 4. Avril 2011

Lien externe: (Die ZEIT)
>> Ouattara entreprend un nouvel assaut contre Gbagbo

Dimanche, 3 Avril 2011

Toujours de durs combats à Abidjan, La station de la TV revient aux mains des pro Gbagbo

Lien externe: (BBC Africa)
>> Ivory Coast: Abidjan in grip of fierce fighting

Vendredi, 1er Avril 2011

Interaction entre d'une part Alassane Ouattara et d'autre part le premier ministre et ministre de la défense Guillaume Soro

Lien externe:
>> Comment Ouattara a renversé le rapport de force

Quelques informations d'aujourd'hui:

  • Le gouvernement du Président Ouattara a décidé de rouvrir les aéroports dès maintenant pour favoriser d'éventuelles évacuations des expatriés.
  • La résidence du Chef d'Etat Major Général, le Général Mangou à Yopougon a été mis à sac. Le même sort est arrivé à la résidence du ministre de M Gbagbo, Affi N'Guessan à Bongouanou
  • Abidjan: La force Lincorn (des Français) et les forces de paix de l'ONUCI ne peuvent plus contenir les pillages.
  • Bataille d'Abidjan: au moins 500 refugiés expatriés, logés en sécurité à la base militaire Lincorn des Français.
  • Les observateurs des militaires sont unanimes: L'armée républicaine (FRCI) fait preuve de professionnalisme, leurs mouvements sont parfaitement coordonnés
  • Abidjan: Encore d'importants échanges de coups de feu dans les rues du Haut Plateau dans les environs de Cocody, où M Gbagbo a sa résidence. Selon les informations des Français, il se trouve toujours avec son entourage y compris son épouse Simone dans le palais présidentiel
  • Abidjan - L'ONUCI prend le contrôle de l'aéroport international Felix Houphouet-Boigny.

Samedi, 26. Mars 2011

Lien externe: (SPIEGEL Online)
>> Lutte pour le pouvoir en Côte d'Ivoire: Un million de personnes en déplacement

Le nombre de un million de réfugiés est trop élevé (ça ne change rien à la souffrance des habitants qui est énorme, peu importe le nombre de personnes concernées). Prière lire aussi les commentaires sur l'article

Jeudi, 24. Mars 2011

Le directeur du "International Crisis Group" prévient contre la politique ethnique et religieuse de M. Gbagbo, qui peut détruire un pays aussi multi ethnique que la Côte d'Ivoire.

Lien externe:
>> __[ International Crisis Group: Lettre ouverte aux Chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO sur la situation en Côte d'Ivoire | http://news.abidjan.net/h/395231.html

Mercredi, 23. Mars 2011

La crise vide Abidjan de ses habitants -- Principalement dans les quartiers dont les habitants sont originaires du Nord, et sur qui les troupes du Président Gbagbo tirent à l'arme lourde *** La CEDEAO appelle à l'intervention de l'ONU*** M. Gbagbo invite les jeunes à prendre les armes, de milliers de jeunes sans emploi se manifestent

Lien externe:
>> Côte d'Ivoire: la crise depuis le second tour de la présidentielle
>> Crise ivoirienne: la CEDEAO pourrait s'adresser à l'ONU (Jonathan)
>> La peur de la guerre vide Abidjan de ses Abitants
>> M. Gbagbo exploite la misère de la jeunesse

Lundi, 21. Mars 2011

Les titres des dépêches d'agence témoignent à eux seuls de comment la situation empire de jour en jour en Côte d'Ivoire:

  • Laurent Gbagbo engage les civils à se joindre à sa lutte (Laurent Gbagbo fordert die Zivilisten auf seinen Kampf zu unterstützen) Reuters - 19 / 3 /2011
  • L'ONU impute aux partisans de Gbagbo 25 morts jeudi à Abidjan (Die UNO tadelt Anhänger Gbagbos für 25 Tote am Donnerstag in Abidjan) Reuters - 18 /3 / 2011
  • Fusillades et explosions meurtrières à Abidjan (Schießereien und tödliche Explosionen in Abidjan) Reuters - 17 /3 / 2011
  • Combats dans l'ouest de la Côte d'Ivoire et à Abidjan (Kämpfe in der westlichen Côte d'Ivoire und in Abidjan) Reuters - 17 /3 / 2011

Jeudi, 17 Mars 2011

La Côte d'Ivoire traine une catastrophe humanitaire

Christoph Marischka 17.03.2011

Sanctions ciblées, Un putsch profile à l'horizon, et le rôle douteux de la Konrad-Adenauer-Stiftung en Côte d'Ivoire

Dans l'article ci-joint trouve t-on des reproches grotesques qui manquent de tout fondement!

Lien externe: (Telepolis)
>> La Côte d'Ivoire traine une catastrophe humanitaire

Mercredi, 16 Mars 2011

  • Avec l'Afrique du Sud Gbagbo perd un allié important
  • Le club de l'U.A. sur la Côte d'Ivoire s'aligne derrière les décisisons de l'U.A. en faveur de Ouattara
  • Le G8 augmente une fois encore la pression sur M Gbagbo pour quitter, avec la menace de sanctions supplémentaires
  • La population marche pour la fin des hostilités dans le quartier pro Ouattara d'Abobo (Abidjan) tandis que la violence et les déplacements vers le Libéria s'intensifient

Liens externes:
>> Le Club Union Africaine Côte d'Ivoire salue les conclusisons du panel des Chefs d'Etat de l'U.A.
>> Côte d'Ivoire: Gbagbo perd le "soutien" de "l'Afrique du Sud", le G8 augmente la pression
>> Meeting hier à Abobo: les populations à Gbagbo: "C'est fini, dégage !"

Samedi, 12 Mars 2011

  • Abidjan: un garde de corps du Général Hafiz, commandant de l'ONUCI, près de Sococé 2 / Plateau lynché
  • Tournée: Alassane Ouattara en visite d'Etat au Nigeria, Burkina Faso et au Sénégal
  • Abidjan: Les Forces de sécurité loyales au Président Laurent Gbagbo ont lancé samedi matin une Grande offensive à Abobo (Fief de Ouattara in Abidjan); avec l'utilisation d'armes lourdes
  • ONU: La tragédie oubliée de la RCI: Presque 500.000 personnes doivent déjà avoir fui les troubles et les violences

vendredi, 11. Mars 2011

L'U.A. confirme: Ouattara est le Président élu de la Côte d'Ivoire

Liens externes:
>> Réunion du CPS de l'U.A. hier à Addis-Abeba / les choses se compliquent pour le camp Gbagbo - les dernières cartes aux mains du champion de Lmp

Jeudi, 10. Mars 2011

Le camp Gbagbo refuse le verdict de la médiation des 5 Chefs d'Etat après la réunion au Conseil de sécurité de l'U.A. à Addis Abeba !

Liens externes:
>> Le camp Gbagbo rejette la proposition de médiation de l'U.A.

Le flux de réfugiés va atteindre les 450.000 personnes selon les données de l'ONU.

Liens externes:
>> Plus de réfugiés que dans les pays arabes - la misère oubliée de la Côte d'Ivoire

Mercredi, 9.März 2011

Commentaire E+Z

Les racines de la crise

La Côte d’Ivoire a des problèmes structurels qui tourmentent tout le continent. Les solutions à court terme à la crise post électorale actuelle ne suffiront pas. Le renouvellement instituionnel s'avère indispensable.

De Vladimir Antwi-Danso

(...) "La crise doit être comprise dans un contexte de déficit de démocratie. Presque tous les pays africains constituent des ensembles hétéroclytes de culture indigène, arabe et d'influence européenne issues des invasions, de la colonisation, des migrations et de la globalisation. Un leadership visionnaire serait nécessaire pour créer un nouveau système politique compatible à l'histoire sociale de l'Afrique et à sa culture." (...)

Plus >>
Liens externes: (E+Z Jg. 52.2011:2, S. 87)
>> Commentaire: Racines de la crise

Samedi, 5. Mars 2011

Venance Konan: Pourquoi j'ai quitté mon pays la Côte d'Ivoire ?

Le journaliste et écrivain Venance Konan a fui Abidjan mi janvier 2011. Critique du régime Gbagbo, il craignait pour sa vie.

Lien externe:
>> L'écrivain et journaliste Ivoirien Venance Konan: Pourquoi j'ai quitté mon pays

Lien externe: (Frankfurter Rundschau)
>> Elfenbeinküste steht vor neuem Bürgerkrieg

Courrierinternational.com:
La Côte d'Ivoire brûle et l'Union Africaine se donne 4 semaines supplémentaires pour prendre une décision

Lien externe:
>> L'Union Afraicaine aux abonnés absents

Vendredi, 4. Marz 2011

International Crisis Group (ICG):
Côte d'Ivoire: Is War the Only Option?

Africa Report N°171, 3 March 2011

Côte d’Ivoire is on the verge of a new civil war. This tragedy can only be avoided if Africans and the wider international community stand firm behind the democratically elected president, Alassane Ouattara, and he launches an initiative for reconciliation and a transitional government of national unity.

Lien externe: (englisch)
>> Côte d’Ivoire: Is War the Only Option?

Jeudi, 3 Marz 2011

Le Nord sans eau ni électricité

Actualisation 05.03.2011: Eau & Electricité rétablies

Lien externe: (BBC World Africa)
>> Ivory Coast: Power and water cut to pro-Ouattara north
>> L'eau et le courant rétablis dans le Nord de la Côte d'Ivoire

Escalade toujours plus grande de la violence: Déjà 200.000 personnes ont fui les combats à Abidjan; dans le quartier pro Ouattara, 6 femmes ont été froidement abattues par les Forces de sécurité du Président Gbagbo.

Mercredi, 2 Mars 2011

Lien externe:
>> Côte d'Ivoire: Réunion du conseil de sécurité de l'ONU sur la Côte d'Ivoire le jeudi

Lien externe:
>> En Côte d'Ivoire, l'insurrection qui vient

Mardi, 1er mars 2011

L'U.A. donne un mois supplémentaire au panel de cinq Chefs d'Etat africains pour parvenir à une décision

''Lien externe:""
>> Côte d'Ivoire: L'U.A. prévoit accorder un mois supplémentaire au panel des Chefs d'Etat africains

Les casques bleus attaqués

En cherchant à vérifier, si la Bielorussie a violé l'embargo sur les armes, les casques bleus de Yamoussokro ont été agressés par des soldats fidèles à M Gbagbo. Trois d'entre eux ont été blessés.

La réunion d'urgence du conseil de sécurité de l'ONU sur la Côte d'Ivoire momentanément suspendue.

Lien externe: (BBC World Africa)
>> Ivory Coast: UN experts attacked in Yamoussoukro

ECOWAS COMMISSION - EARLY WARNING DEPARTMENT

ECOWARN Daily Highlight Report, 28 February 2011

President Blaise Compaoré yesterday said a high-level African Union panel tasked with finding a solution to the leadership crisis in Côte d'Ivoire would meet in Mauritania this week. Consequently, Friday, March 4, 2011 has been fixed for the Panel to meet in Mauritania. President Compaoré, who briefed President Goodluck Jonathan in Abuja on the Panel's latest mediation efforts indicated that he will be attending the meeting.

Côte d'Ivoire: Broadcasts of Ivory Coast's State Television went down yesterday across the main city after a transmitter was damaged during a fight between forces loyal to incumbent leader Laurent Gbagbo and rival groups. In an escalation of tensions between pro-Gbagbo forces and United Nations' peacekeepers, the local UN mission complained that three of its troops had been injured in an ambush carried out in the same Abidjan neighbourhood.

In a related development, the UN Secretary General Ban Ki-moon has called for an urgent Security Council meeting on Côte d'Ivoire following reports of illegal arms deliveries to Mr. Gbagbo's government. The appeal follows reports that three attack helicopters and related materiel from Belarus were being delivered to Yamoussoukro to forces led by outgoing president Laurent Gbagbo. According to spokesman of the UN Secretary General, the first delivery reportedly arrived on a flight which landed late yesterday, and additional flights are scheduled for today. In a statement, "the secretary-general demands full compliance with the arms embargo and warns both the supplier of this military equipment and Mr. Gbagbo that appropriate action will be taken in response to the violation."

Samedi 26 Fevrier 2011

Le lundi 07 mars 2011, l'accord de compromis des Chefs d'Etat du panel doit être annoncé. La situation s'est une fois encore empirée depuis leur départ le mercredi dernier, après que déjà en leur présence des combats aient éclaté dans des quartiers pro-Ouattara à Abidjan de même que dans l'Ouest du pays.

  • Couvre-feu de 21 h à 06 h sur toute l'étendue du territoire de la Côte d'Ivoire pendant les week-end.
  • Service sms coupé.
  • Jeunes Patriotes bloquent la voie du siège de l'ONU -- après que M Gbagbo les ait conviés, à empêcher les mouvements des casques bleus à l'intérieur et autour d'Abidjan
  • Encore de puissants coups de feu dans des quartiers pro-Ouattara à Abidjan avec des mouvements de refugiés.
  • Forces Nouvelles (FN) ont conquis deux localités pro-Gbagbo à l'Ouest - lt. Tactique des FDS de M Gbagbo consistant à se replier sur la ligne initiale de démarcation dans la zone tampon entre le Nord et le Sud.
  • Le Président des Etats Unis, Barack Obama a reçu la lettre d'accréditation de l'ambassadeur Ivoirien pro Ouattara.

>> Le camp Ouattara appelle les Ivoiriens à marcher sur la TV d'Etat jeudi

Fêtes de fin d'année sans des salaires pour les fonctionnaires?

>> Décembre : Fêtes de fin d'année - Pas de salaires pour les fonctionnaires

Ouattara veut prendre la main au risque d'un choc avec Gbagbo

>> Côte d'Ivoire: Ouattara veut prendre la main au risque d'un choc avec Gbagbo

Mercredi 23.02.11

En réalité, la guerre civile n'est elle pas en cours depuis longtemps ?

Il est évident que les forces nouvelles -- à l'insu ou non de M Ouattara -- appliquent une tactique, qui comme du côté de M Gbagbo, on n'a pas d'égard aux morts et aux blessés dans la population civile; ce qui amplifie la souffrance du peuple. Ce sont là des symptômes évidents d'une guerre civile. L'espoir de M Soro (P.M. de M Ouattara, leader des Forces Nouvelles) de provoquer une situation comme en Tunisie ou en Egypte, semble naïf et irresponsable. Ca ne saurait se produire: Dans le sud de la Côte d'Ivoire, la majorité de la population reste derrière M Gbagbo.

Liens externes: (traduction du français de google)

>> Côte d'Ivoire: la violence gagne Yamoussoukro, le camp Gbagbo vise l'ONU

>> Elfenbeinküste: échanges de tirs dans la capitale politique Yamoussoukro

>> Abidjan: Incidents dans quartier pro Gbagbo, un bus incendié

>> Anyama, Pk 18, N'Dotré, Belle ville / Le commando invisible se dévoile: les populations se refugient dans les paroisses catholiques

>>Affrontements sanglant entre FDS et FAFN dans l'Ouest du pays: les Forces Nouvelles dressent leur Bilan

>> Côte d'Ivoire: combats dans l'Ouest, exode dans un quartier d'Abidjan

>> Abidjan: des centaines d'habitants quittent le quartier des combats

>> Abidjan: échanges de tirs "à l'arme lourde" dans un quartier pro Ouattara (habitants)

>> La Cote d'Ivoire plongée dans la violence en pleine médiation africaine

>> Affrontements à Abidjan, une douzaine de membres des Forces pro Gbagbo tués

>> Combats à Abidjan: Les Forces Pro-Gbagbo reconnaissent 3 morts dans leurs rangs

La grande commission s'en va, les problèmes restent. Des propositions jusqu'au début de la semaine prochaine

Une solution contraignante : comment cela doit se présenter ? l’Afrique du Sud soutient Laurent Gbagbo, alors que le Burkina Faso est résolument derrière Alassane Ouattara. La Mauritanie ayant peur des représailles des nombreux ressortissants Ivoiriens dans le pays adopte une position neutre.

Liens extérieur: (Traduction du français de Google)

>> __Fin de la mission du panel en Côte d'Ivoire. Prochaine étape: une solution contraignante.

Tipp: Bei einer Übersetzung ins Englische ist die Verständlichkeit gegenüber der Übersetzung ins Deutsche deutlich besser.

Mardi, 22.02.2011

La Quadrature du cercle: Comment peut on amener les protagonistes de la crise à une solution après que jusqu'ici, sept missions diplomatiques aient échoué?

Lien externe: (Traduction du français de Google)
>> Côte d'Ivoire: la mission de l'U.A. poursuit sa mission de bons offices dans un climat tendu

La violence détermine le débat politique et ethnique -- Pas seulement à Abidjan

Lien externe: (Traduction d français de Google)
>> Crise ivoirirenne: Amnesty dénonce les atrocités des camps rivaux

Lundi, 21.02.2011

Gbagbo (1999): "Dans cette partie de l'Afrique, les gens pensent que la perte du pouvoir est une honte."

Qu’est ce que j'ai à faire de mon intervention d’hier (d’après Konrad ADENAUER). C’est comme ça que résonnent les principes démocratiques chez M Gbagbo. S’il en ainsi, comme il le dit plus haut, quelle chance a donc véritablement la démocratie en Afrique ?. C’était dans son discours de 1999, du reste, une rhétorique, qu’il avait rejetée auparavant, mais qu’il semble maintenant s’approprier. Les processus démocratiques, y compris les élections sont bien souvent en Afrique une mascarade. Compaoré (Burkina Faso) depuis 21 ans est au pouvoir. Museveni (Ouganda), vient de se faire réélire après 25 ans. En R.D. Congo, le fils du père est pouvoir (Kabila), de même qu’au Gabon (Bongo). Même dans ce modèle de démocratie qu’est le Bostwana, on trouve aujourd’hui comme président, le brigadier Ian Khama, fils du père fondateur de la nation (1966), Seretse Khama. La liste est longue. Tous élus „démocratiquement“. La question se pose de savoir si nous ne nous détournons pas des réels processus démocratiques, comme l’a dit Andreas Jacob du bureau de la KAS en Egypte. Nous avons décrit depuis des siècles, ce qui se passe ici, mais personne n’a voulu nous écouter („Die Zeit du 17. 02. 11). Le fait qu’il existe des démocraties de façade en Afrique, nous le savons tous.

(l'ordre chronologique inverse)

Mercredi, 15 décembre 2010

Le chef de l'ONU "profondément préoccupé" par l'impasse en Côte d'Ivoire

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré mercredi "profondément préoccupé par l'impasse politique" en Côte d'Ivoire, craignant un retour à la guerre civile dans ce pays plongé dans une crise institutionnelle avec deux chefs d'Etat proclamés. plus >> Le chef de l'ONU "profondément préoccupé" par l'impasse en Côte d'Ivoire

Dans la tête de Laurent Gbagbo

L'ex-président ivoirien n'a jamais envisagé sa défaite. Battu dans les urnes, dos au mur, il s'est retrouvé sans plan B. plus >> Lu dans Jeune Afrique - Côte d'Ivoire : Présidentielle 2010 - Dans la tête de Laurent Gbagbo

Sanctions de l'UE contre onze proches de Laurent Gbagbo

>> Sanctions de l'UE contre onze proches de Laurent (La liste)

Finances publiques : Les salaires des fonctionnaires ne sont pas menacés

>> Finances publiques : Les salaires des fonctionnaires ne sont pas menacés

Interlocuteur

Klaus D. Loetzer

Représentant Résident en Tunisie et Algérie

Langues: Deutsch,‎ English,‎ Français