Veranstaltungsberichte

Bénin accueille l'Election Bridge Academy francophone

KAS Médias Afrique rassemble 10 jeunes politiciens de cinq pays du continent

A la fin janvier, KAS Médias Afrique a réuni à Cotonou, le centre économique bourdonnant du Bénin, 10 jeunes politiciens de cinq pays africains pour un atelier de l'E-lection Bridge Academy francophone.

Aujourd'hui dans sa troisième édition, l'Académie francophone, lancée avec un atelier au Burkina Faso en 2018, est la principale offre de formation en communication politique en ligne de l'Afrique subsaharienne, avec une gamme de thèmes allant de la rédaction de discours à la messagerie et au ciblage des électeurs. L'atelier est suivi par une formation en ligne rigoureuse qui dure neuf semaine, supervisée par Heather Thuynsma, experte en e-learning et universitaire, basée à l'Université de Pretoria.

Hermas Mahouklo Affedjou qui a reçu son certificat de completion a la veille de l’atelier a avoué qu’il manquait d’assurance pour prendre la parole en public avant. « Mais aujourd’hui j’en prends, en fait, je domine le public », a déclaré le jeune Béninois. Il a ajouté qu’il recoit maintemant plus de responsabilites.

Inspirée par ce qu'elle a appris lors de cet atelier, qui comprend des exercices pratiques et théoriques, Michelle Nioule, qui est membre de la section jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, se prépare à suivre neuf semaines de formation en ligne et à mettre en œuvre certains de ses apprentissages.

« Cette formation nous en a appris énormément sur les stratégies de communication en politique », a déclaré l'Ivoirienne à propos de l'événement, auquel ont également participé des pairs de sept autre partis du Bénin, de la République démocratique du Congo, du Sénégal et du Togo.

Le formateur de l'E-lection Bridge Academy, Gérard Guègdèbé, stratège en communication, a affirmé qu'au cœur de chaque parti et de chaque campagne électorale se trouve le. Il a avisé les politiciens du « décalage entre les promesses électorales et les prestations ». Dans le prolongement de cette affirmation, le co-formateur François Gilles de Pelichy, chercheur junior à l'Université de Pretoria, a proposé des pistes pour comprendre et prendre en compte les préoccupations des électeurs dans le message politique.

Gilles de Pelichy a affirmé qu’il a trouvé cette expérience enrichissante. « J’ai appris énormément de la part de tous les participants. Les différents challenges qu’ils ont au quotidien. »

Guègdèbé rappelait les participants pourquoi ils étaient dans le domaine politique et comment ils pouvaient gagner la crédibilité en disant « Tout d'abord, concentrez-vous sur les besoins de votre circonscription. Faites de leurs problèmes vos problèmes, et ils vous considéreront comme leur choix. Vous n'aurez pas nécessairement à le leur demander ». Le Sénégalais Nestor Bianquinch, imprégné de politique depuis son adolescence, cite cet aspect parmi ses points forts. « C'était tellement pertinent ! Je suis prêt à mettre en œuvre et à partager avec mes collègues certaines des compétences et des enseignements tirés de mon travail au sein du parti, alors que nous préparons les prochaines élections locales. »

M. Guègdèbé a ajouté : « L'idée est d'amener le plus grand nombre possible d'hommes politiques à adopter de nouvelles méthodes et de nouveaux outils de communication des messages politiques. Le message devrait toujours porter sur les besoins des électeurs et être soutenu par des actions. Si les hommes politiques peuvent le faire, leurs messages seront crédibles et les électeurs auront confiance dans la capacité du candidat qui leur demande de voter pour lui ou pour elle. » M Guègdèbé a exprimé qu’il a confiance à eux et il croit qu’ils prendront l’initiative dans les prochains 5 - 10 ans.

Über diese Reihe

Die Konrad-Adenauer-Stiftung, ihre Bildungsforen und Auslandsbüros bieten jährlich mehrere tausend Veranstaltungen zu wechselnden Themen an. Über ausgewählte Konferenzen, Events, Symposien etc. berichten wir aktuell und exklusiv für Sie unter www.kas.de. Hier finden Sie neben einer inhaltlichen Zusammenfassung auch Zusatzmaterialien wie Bilder, Redemanuskripte, Videos oder Audiomitschnitte.