Présentations & compte-rendus

Étude sur le travail de demain, modes pratiques et compétences

de Imen Nefzi

Études réalisée en partenariat avec le CJD Grand Tunis

L’environnement entrepreneurial est en pleine mutation ces dernières années : crises financières, les technologies de l’information et de communication, intelligence artificielle… et dernièrement la crise de Covid-19. Tous ces bouleversements ne restent pas sans influence sur le marché de l’emploi. Aujourd’hui nous parlons de « travail de demain », de « nouveaux métiers » et de « nouveaux modèles managériaux ». Il est primordial dans ce contexte d’impliquer et de préparer les entreprises ainsi que les autres acteurs tels que les ministères et les universités à cette évolution et de leur donner les outils dont ils auront besoin à l’avenir. Les dirigeants et chefs d’entreprises manquent de vision claire sur les compétences distinctives qui bâtiront leur performance et sur les bonnes pratiques managériales à mettre en place pour réussir la transformation en cours.

Dans ce cadre, le CJD Grand Tunis et la Konrad-Adenauer-Stiftung ont lancé une étude sur les formes que prendra le travail de demain et les compétences qui lui seront impérativement associées, ainsi que les nouveaux modes de GRH à l’aune de l’évolution en cours. Les résultats de l’étude seront mis à la disposition aux ministères et aux universités tunisiennes, muni de recommandations pratiques.

L’étude a été réalisée vers la fin de la période du confinement sanitaire auprès de 377 entreprises. Elle montre que les secteurs les plus porteurs pour le marché de travail de demain selon les jeunes dirigeants sont ceux du Business Intelligence (54%), de la culture (51%), du commerce, vente et grande distribution (50%), des systèmes d’information et de télécommunication (50%), de la communication, média et multimédia (48%), du marketing (47%), de l’intelligence Artificielle (47%), de l’industrie de fabrication et de transformation (46%), de l’agriculture et pêche (45%), des banques et assurances (41%) et de l’énergie (40%).

Concernant le mode de travail et d’organisation futur que les entreprises imaginent, la responsabilisation des collaborateurs, le travail en équipes multidisciplinaires et le management en mode de projet, viennent en premier lieu.

A noter que la majorité des entreprises enquêtées ont un effectif de moins de 250 employés et seulement 13% ont un effectif supérieur à 250 et proviennent de différents gouvernorats avec la prévalence du Grand Tunis (54%), de Sfax (14%) et Sousse (12%).

partager

Interlocuteur

Imen Nefzi

Imen Nefzi bild

Chargée de Programme pour la Tunisie

imen.nefzi@kas.de

À propos de cette série

La Fondation Konrad-Adenauer, ses instituts, centres de formation et bureaux à l'étranger proposent tous les ans uin grand nombre de manifestations dédiées à des thèmes différents. À l'adresse www.kas.de, nous vous présentons, de manière actuelle et exclusive, des conférences, événements et symposiums. Outre un résumé thématique, vous trouverez ici aussi du matériel supplémentaire tel que des photos, des manuscrits de discours, des vidéos ou des podcasts radio.