Présentations & compte-rendus

La juridiction internationale régionale et sous régionales en Afrique

de Hatem Gafsi
La justice en Afrique se caractérise, de nos jours, par une multiplicité d’acteurs dont l’action peut avoir pour effet de contourner les juridictions nationales et même de réduire leur périmètre. Cette démultiplication d'acteurs, à différentes échelles, nationale, sous régionale et continentale, soulève une série de questions nouvelles, mais également de défis renouvelés.

C'est dans ce cadre qu'une rencontre internationale (sous le thème "Les juridictions internationales régionales et sous régionales en Afrique") a été organisée par l’Unité de recherche en droit international, juridictions internationales et droit constitutionnel comparé, en coopération avec la Fondation Konrad Adenauer, les 24 et 25 octobre 2019.  Ce colloque international de deux jours s'est proposé d'étudier les juridictions internationales régionales et sous régionales à l'échelle du continent africain. Il vient dresser un bilan évaluatif de la justice en Afrique, tout en ayant des regards comparés aux exemples de juridictions régionales et continentales semblables.

Les axes essentiels de ces travaux étaient les suivants :

1. Le cadre régional continental de la justice en Afrique : mettant l'accent sur deux institutions, l’une juridictionnelle et l’autre quasi-juridictionnelle, ayant pour objectif primaire la promotion et le respect des droits humains sur le continent africain.

2. Le cadre sous régional des juridictions des CER en Afrique : visant à présenter les différents degrés d'avancement d'une justice africaine sous-régionales en cours de construction.

3.  Regards comparés : permettant d'évaluer le cadre normatif et institutionnel de la justice en Afrique, en tracer les limites et y imaginer les remèdes afin d'en accélérer l'évolution.

4. Regard critique de l'état de justice en Afrique : permettant de remettre en cause la justice faite en Afrique et pour l'Afrique, surtout dans les perspectives de coopération, d'intégration et de transition.

A la fin de chaque session, un débat constructif a été l'occasion d'écouter le point de vue des spécialistes, des invités, des chercheurs, des étudiants et autres professeurs de la Faculté sur les questions de l'administration d'une bonne justice sur le continent africain. Ce fut aussi l'occasion de présenter la dernière publication de l'Unité de recherche, en coopération avec la KAS : "Intégration et régionalisme en Afrique : où en est l'Union africaine aujourd’hui ?", sous-direction de M. Rafâa BEN ACHOUR et Mme Hajer GUELDICH.

Durant cette rencontre internationale, le Master de recherche en droit et politiques de l'Union africaine, a été officiellement lancer suite à une cérémonie officielle qui a commencé par l'Hymne de l'Union Africaine, suivi par un spectacle de danse africaine. A la fin de ce colloque de deux jours, des conventions de coopération avec les partenaires du nouveau Master ont été officiellement signées pour offrir de nouvelles opportunités non seulement à la première promotion d'étudiants du Mastère de Droit et politiques de l'Union africaine, mais aussi au corps enseignant.

 

partager

Interlocuteur

Hatem Gafsi

Hatem Gafsi bild

Chargé de programme pour la Tunisie

hatem.gafsi@kas.de

À propos de cette série

La Fondation Konrad-Adenauer, ses instituts, centres de formation et bureaux à l'étranger proposent tous les ans uin grand nombre de manifestations dédiées à des thèmes différents. À l'adresse www.kas.de, nous vous présentons, de manière actuelle et exclusive, des conférences, événements et symposiums. Outre un résumé thématique, vous trouverez ici aussi du matériel supplémentaire tel que des photos, des manuscrits de discours, des vidéos ou des podcasts radio.