Séminaire

La lutte contre la corruption: améliorer le climat des affaires et aux investissements

Ce séminaire a été réalisé en partenariat avec la F.E.C. (Fédération des Entreprises du Congo) et était destiné à des décideurs du monde économique et politique.

Détails

Toute personne physique ou morale, comme la Konrad Adenauer Stiftung, qui a pour objectif la promotion de l’économie sociale de marché, à travers le monde, doit avoir à l’esprit les défis qui mettent en danger la mise en œuvre avec succès de cet ordre économique, ou dans le pire des cas, cependant la rendent impossible : c’est à cela qu’il faudrait ranger, sans doute, la République Démocratique du Congo où la corruption se fait sentir dans presque tous les domaines de la vie. A en croire Transparency International, la RDC se trouve dans l’Index des Perception sur la Corruption à la place 156 sur un total de 176 pays (2016). Les effets, surtout pour l’économie, sont fatals: l’intervention des intérêts privés, au détriment de l’ensemble, empêche le développement économique et effraye les investisseurs dans la mesure où cela conduit à l’insécurité juridique et à des conditions de concurrence déloyales. Aussi, pour la mise en œuvre, avec succès, du «Plan Marshall pour l’Afrique » (celui-ci doit, entre autres, motiver les entrepreneurs allemands, d’investir en Afrique), il faut que dans le pays concerné, le thème « Lutte contre la corruption » soit abordé de manière agressive. Car, on ferme souvent encore les yeux, pour diverses raisons, devant ce phénomène. C’est pourquoi, la KAS, en coopération avec son organisation partenaire, a fait le premier pas, et sous forme d’une Table Ronde, avec un groupe-cible qui a traité des trois aspects thématiques au cœur de l’activité:

1. Analyse en commun du mauvais climat d’affaires en R.D.C.

2. Dialogue ouvert entre acteurs importants de l’économie et de la politique sur les conséquences citées ci-haut de la corruption en R.D.C.

3. Désignation des effets de synergie entre mesures à prendre dans la lutte contre la corruption par le Gouvernement, le secteur privé, la société civile tout comme par les organisations nationales et internationales.

Le séminaire a clairement montré que la lutte contre les différentes formes de corruption constitue une condition essentielle, non seulement pour créer un climat acceptable d’investissement en R.D.C. mais aussi, jusqu’à atteindre le bout du chemin qui est encore long, entre autres, provoquer un changement de mentalité. La KAS, en collaboration avec son organisation partenaire, ne vont pas se laisser démotiver par d’autres avis de sens divers mais plutôt continuer à travailler sur ce thème. Car la corruption concerne finalement chaque être humain: elle détruit son avenir et la qualité de la vie.

partager

ajouter au calendrier

Lieu de l'événement

Kinshasa