Présentations & compte-rendus

Déjeuner Juridique

de Woly Lo

Le rôle de la presse dans la consolidation de l’Etat de droit

Le format du déjeuner juridique est une déformation du "Business Lunch", un procédé qui a une longue tradition de succès dans les pays anglophones. Autour d'un déjeuner on invite un orateur de haut niveau qui présente brièvement un sujet juridique, suivi d'une brève discussion. Ce format doit notamment permettre à des décideurs politiques, juridiques et sociaux d'échanger des idées sur des thèmatiques juridiques actuelles avec des experts reconnus. Pour la deuxième édition, nous avons reçu le célébre journaliste, formateur et analyste politique, Monsieur Ibrahima Bakhoum, pour traiter le sujet sur "Le rôle de la presse dans la consolidation de l'Etat de droit".

Le Programme pour l’Etat de Droit en Afrique subsaharienne de la Fondation Konrad-Adenauer a organisé un déjeuner-juridique sur « Le rôle de la presse dans la consolidation de l’État de droit », le 31 août 2022 au Radisson Blu Hôtel, à Dakar - Sénégal.

À cette occasion, des journalistes, des universitaires, des membres de la société civile sénégalaises et quelques organisations professionnelles se sont réunis pour discuter du rôle de la presse et son indépendance dans un État de droit.

Pendant le déjeuner des représentants choisis ont tenu des discours avant et après les différentes étapes du déjeuner sous la modération du journaliste, directeur adjoint de la chaîne de radio du groupe E-média, Monsieur Antoine Diouf.

Dans son mot de bienvenue, Monsieur Ingo BADORECK, Directeur du Bureau régional État de droit, a souligné l’importance de la presse en la qualifiant comme « un quatrième pouvoir » qui vient s’ajouter aux trois pouvoirs reconnus, à savoir l'exécutif, le législatif et le judiciaire. Il a magnifié le travail de la presse sénégalaise, tout en leur rappelant la posture déterminante qu’elle doit avoir dans un État de droit. La presse jouait toujours pleinement un rôle important dans les phases de l’évolution politique en ce qui concerne la collecte d’informations affirme-t-il, cela s’est encore illustré lors des précédentes élections. Il restait à voir quel rôle elle jouera dans les processus démocratiques à venir.

Quant au communicant principal, Ibrahima BAKHOUM, la presse avait le rôle d’un contre-pouvoir et dans ce rôle elle devrait se positionner d’une manière responsable et professionnelle pour permettre à tous les citoyens un accès effectif à l'information. La presse n’avait de valeur dans un État de droit que si elle était en principe indépendante et neutre, notamment de mouvements et de partis politiques. Ce qui signifie qu’elle s’applique toujours une distance professionnelle et un regard critique aux sujets qu’elle traite. Faisant de l’éthique, la transparence et la déontologie ses principes d’exercice pour ainsi rester crédible aux peuple. Il confirme en plus « Quand la presse devient corrompue, elle n’est plus d’aucun secours à l’Etat de droit ».

Ibrahima Lissa Faye, Président de l’Association des Editeurs et Professionnels de la presse en ligne (Appel), a souligné que les médias sénégalais étaient en crise et dénonçait les obstacles face aux multiples propositions concernant la réglementation de la presse sénégalaise, comme par exemple le refus des autorités de labelliser une presse en ligne.

 

partager

Contact

Saidou Kebe

Saidou Kebe

Chargé de programme

saidou.kebe@kas.de +221 33 868 25 33
Contact

Woly Lo

Woly Lo

Assistante de programme

woly.lo@kas.de +221 33 868 16 46

Médiathèque

Rule of Law Rules Podcast
#10: Dr. Rene Fernando Urueña über Legal Technology in Lateinamerika
Rene Fernando Urueña ist Rechtsanwalt (Abogado), Lehrbeauftragter an der Universidad de los Andes in Kolumbien und Spezialist für Internationales Recht sowie Wirtschaft.
lire maintenant
Rule of Law Rules Podcast
#9: Odunoluwa Longe über Legal Technology in Afrika
Odunoluwa ist Leiterin des "HiiL Innovation Hub Head" für Westafrika und sie gründete DIYlaw, ein preisgekröntes und führendes Startup-Unternehmen für Rechtstechnologie in Afrika.
lire maintenant
Rule of Law Rules Podcast
#3: Eduardo Magrani über Datenschutz in Lateinamerika
Mit Eduardo Magrani sprechen wir über die DSGVO und ihren Einfluss auf die lateinamerikanische und vor allen die brasilianische Gesetzgebung.
lire maintenant
Rule of Law Rules Podcast
#2: Ioana Stupariu über den Einfluss der DSGVO in Südosteuropa
Ioana Stupariu berät kleine und mittelständische Start-ups in Südosteuropa bei der Implementierung von Datenschutzrichtlinien. Und sie forscht zu Datenschutz & Privacy.
lire maintenant
Rule of Law Rules Podcast
#1: Frederick Richter über die weltweite Wirkung der Datenschutzgrundverordnung der EU
Mit Frederick Richter sprechen wir über die Stiftung Datenschutz, die Rolle des Datenschutzes in Deutschland und über die DSGVO und ihre Ausstrahlungswirkung in die Welt.
lire maintenant