Titre unique

Nouveau site web : Justice en Afrique de l’Ouest

Une plateforme bilingue de ressources en ligne dédiée à la lutte contre l’impunité

Fruit d’un partenariat entre la Fondation Wayamo et le Programme pour la Promotion de l’Etat de droit en Afrique subsaharienne de la Fondation Konrad Adenauer

C’est dans l’espoir de soutenir les acteurs actuellement engagés dans la lutte contre l’impunité en Afrique de l'Ouest, et plus largement de fournir un outil d'apprentissage pour ceux qui souhaitent mieux comprendre ces processus, que la Fondation Wayamo et le Programme pour la Promotion de l’Etat de droit en Afrique subsaharienne de la Fondation Konrad Adenauer ont créé cette base de données.

Cette plateforme se veut interactive, en anglais et en français, et couvre de nombreux sujets : les poursuites nationales des crimes internationaux dans une multitude de pays d'Afrique de l'Ouest, les mécanismes de justice régionaux et hybrides ou encore le travail de la Cour pénale internationale dans la région. Elle propose enfin une analyse de multiples experts sous forme d'entretiens vidéo.

Sa conception part du constat suivant : bien que les efforts de poursuite des crimes internationaux au niveau national aient progressé ces dernières années en Afrique de l'Ouest, l'accès aux informations et aux analyses de qualité sur les défis et les progrès réalisés, reste difficile.
La Fondation Wayamo et la Fondation Konrad Adenauer visent ainsi à combler cette lacune grâce à cette plateforme en ligne.
Le site web offre une compilation facile d’accès, pertinente et étendue de textes fondamentaux (y compris les lois et les traités applicables), ainsi que des sources imprimées et multimédia interactives (infographies, chronologies et entretiens avec des experts) comprenant les affaires judiciaires marquantes, les sujets essentiels et des débats relatifs à la lutte contre l’impunité pour les crimes internationaux dans la région.

Avec ces objectifs en vue, le site web fournira non seulement aux acteurs de la société civile, aux journalistes et aux universitaires des outils accessibles pour effectuer des recherches approfondies, mais il permettra également aux acteurs étatiques et internationaux d’accéder à une collection de ressources pour soutenir leur travail dans le secteur judiciaire. 

partager