Présentations & compte-rendus

"Réformes politiques en Algérie donnent de l’espoir"

de Klaus D. Loetzer

Le Président de la KAS, Dr. Hans-Gert Pöttering en visite en Algérie

Un homme beaucoup sollicité en Algérie: Le président de la Konrad-Adenauer-Stiftung, Dr. Hans-Gert Pöttering.

"Le peuple algérien a l’opportunité d’arriver au chemin vers un plus en liberté par des moyens politiques", dit le président de la KAS, Dr. Hans-Gert Pöttering MdPE, lors de la fin de sa visite de trois jours en Algérie. A l’occasion de discussions avec le premier ministre algérien, M. Ahmed Ouyahia, le président de l’Assemblée Nationale, M. Abdelaziz Ziari, ainsi que le ministre de affaires étrangères, M. Mourad Medelci, M Hans-Gert Pöttering débattait les s’approchantes réformes politiques et encouragea gouvernement et parlement à constamment pousser l’ouverture du pays – aussi pour prévenir des conflits violents tels que ceux témoignés dans d’autres pays arabes.

"L’aspiration de l’être humain à une vie en liberté et dignité ne doit pas mener à la violence", mit en garde M. Hans-Gert Pöttering. D’en plus aux réformes économiques, l’Algérie envisage le renforcement de la liberté de presse, surtout pour les chaînes de télévision et les stations de radio, l’introduction d’un quota de femmes pour les offices politiques, ainsi que la création d’un nouveau cadre juridique pour les associations et organisations. C’est ce projet surtout qui suscite de la controverse parmi les observateurs, car l’on craint l’intervention de l’Etat dans toutes activités sociétales. Cela affecterait aussi la Konrad-Adenauer-Stiftung, qui se penche en ce moment sur la question d’une ouverture de bureau en Algérie. Au cas où la KAS s’y déciderait, le premier ministre Ouahyia et le président du parlement Ziari lui ont déjà assuré leur soutien. Si l’autorisation était facilité, cela serait au bénéfice aussi des autres fondations politiques allemandes.

L’Algérie est l’un des plus importants pays dans le monde arabe et c’est un partenaire de choix pour l’Allemagne et l’Union Européenne pour le dialogue des cultures et la sécurisation de l’approvisionnement en énergie, sur le long terme en tant que site pour de centrales solaires. Le M. Pöttering considère que ce sont la suppression des obstacles bureaucratiques à l’implantation des entreprises étrangère d’une part, et l’orientation aux principes de l’économie sociale de marché d’autre part, qui doivent être à la base d’une collaboration économique à succès durable.

Au-delà de discussion politiques, M. Hans-Gert Pöttering, qui était accompagné par le secrétaire général adjoint de la Konrad-Adenauer-Stiftung, le Dr. Gerhard Wahlers, rencontra des dignitaires de l’archidiocèse d’Alger, du Conseil Suprême Islamique, ainsi qu’un groupe de journalistes et de représentants de la société civile du pays. La possibilité d’un élargissement de l’engagement de la KAS en Algérie était salué par tous présents.

partager

Contact

Dr. Holger Dix

Dr. Holger Dix

Directeur du programme régional du dialogue politique en Afrique subsaharienne, Directeur par intérim du bureau de la fondation en Afrique du Sud

holger.dix@kas.de +27 11 214 2900 +27 11 214 2914