Présentations & compte-rendus

Le nouveau livre blanc sur la politique de sécurite et l'avenir de Bundeswehr

Table ronde

"La philosophie de l'Allemagne dans le nouveau livre blanc est d'adopter une approche basée sur la coopération afin d'élargir son champs d'intervention, d’anticiper les menaces et de mettre en place les stratégies permettant de se positionner", explique Roderich Kiesewetter, membre au Bundestag aux participants à la Table ronde organisée par la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) et l'Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES).

Roderich Kiesewetter a entamé son exposé en mettant en exergue la dynamique historique à l'origine de la genèse du livre blanc allemand en 1969 mettant l'accent sur le fait qu'un livre blanc est une réponse aux défis et menaces majeurs affectant la sécurité nationale d'un pays dans un environnement donné sur une période donnée.

Le parlementaire s'est attardé sur le dernier livre blanc allemand soulignant son refus, dans un premier temps, par certaines parties par crainte de perdre les acquis du livre blanc de 2006 considéré comme étant un référentiel et traitant des questions de relations extérieurs, de la sécurité intérieure et du développent.

M. Kiesewetter a développé les conditions particulières amenant la chancelière allemande Angela Merkel à initier en février 2014 le processus d'un nouveau livre blanc dont les architectes principaux sont le ministère de la Défense, le ministère des Affaires Étrangères et le ministère de la Coopération et du Développement Stratégique. Cette décision de l'Allemagne a été principalement motivée par l'impératif de redéfinir les priorités, revisiter les menaces et reconfigurer les réponses stratégiques.

Roderich Kiesewetter a souligné que la vision de son pays, dans ce nouveau livre, n'est pas hégémonique expliquant que l'Allemagne, contrairement à d'autres pays, n'impose pas ses politiques mais travaille avec les États qui adhérent à sa vision.

Il a expliqué que la philosophie de son pays dans ce nouveau livre blanc est d'adopter une approche basée sur la coopération afin d'élargir son champs d'intervention, d’anticiper les menaces et de mettre en place les stratégies permettant de se positionner afin d'exercer un "Leadership" à la hauteur de son poids sur la scène européenne et mondiale.

partager