Présentations & compte-rendus

La formation professionnelle, une manifestation de la responsabilité sociale et entrepreneuriale des entreprises

de Imen Nefzi
« Pour éliminer l’écart entre la formation et le besoin du marché de travail, l'effort de l'Etat et celui du secteur privé doivent être combinés ensemble! »,

La jeunesse tunisienne, et en dépit des diplômes obtenus, peine à décrocher un emploi. Les entreprises, quant à elles, et en dépit du nombre élevé de chercheurs d'emploi, peinent à trouver les profils adéquats pour pourvoir les postes vacants. Il est clair donc que le produit de la formation académique et de la formation professionnelle est loin de correspondre aux attentes des entreprises en termes de qualification, de compétences et de préparation à la vie professionnelle.

Ce gap ne saurait être éliminé sans joindre ensemble les efforts de l'Etat, à travers ses structures de forma-tion, et du secteur privé, à travers l'implication des entreprises dans la formation afin de garantir la création d'emplois durables pour les jeunes tunisiens.

Dans ce cadre, la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) et la Chambre Tuniso-Allemande de l’Industrie et du Commerce (AHK) ont organisé une conférence sur « la formation professionnelle, une manifestation de la responsabilité sociale et entrepreneuriale des entreprises » à laquelle plus de 60 hôteliers et experts ont participé afin de découvrir comment le modèle allemand de la formation par alternance peut être appliqué dans le secteur du tourisme. Lors de cette manifestation, ils ont eu l’opportunité de discuter leurs besoins et attentes du programme « Entreprise Formatrice tourisme », mis en œuvre par (KAS) et (AHK).

Rappelons que la KAS et l’AHK ont lancé, depuis 2013, le programme « Entreprise Formatrice- prêt pour le futur » dans le secteur automobile. Il s’agit d’un programme de formation professionnelle adapté aux exi-gences du marché du travail par la participation active du secteur privé dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP). Ce programme vise à introduire un standard de qualité dans la formation pratique au sein des entreprises formatrices par la certification allemande. La KAS et l’AHK ont maintenant l’intention de capitaliser sur les réussites réalisées par ce programme en reconduisant cette expérience dans le secteur du tourisme à travers le programme « Entreprise Formatrice - tourisme », ce secteur jouant un rôle primordial dans l’économie de la Tunisie.

partager