Présentations & compte-rendus

Organisation des nouveaux modes de travail : un défi pour le capital humain

de Imen Nefzi

20ème Université d'Été

«S’adapter à la nouvelle réalité du monde de travail et prendre conscience de la nécessité de se comporter autrement et travailler encore plus pour se transposer dans l’avenir” sont les principaux axes sur lesquels les participants à la 20ème Université d’Été ARFORGHE/KAS se sont entendus.
Photo de groupe après la cloture de l'Université d'été KAS
Photo de groupe après la cloture de l'Université d'été

Dans le but de continuer à donner du sens à la valeur travail et renforcer les actions de soutien à cette approche, la 20ème édition de l'université d'été tenue, du 12 au 13 juillet à Tunis, s'adresse en priorité à un public de spécialistes tunisiens et d'autres venant des pays maghrébins (Algérie, Maroc et Mauritanie).

Parmis les principaux objectifs escomptés de cet événement, les organisateurs ont oeuvré pour accroître la conscientisation auprès des acteurs concernés notamment les entreprises et les institutions voire même au sein de l’université sur la conduite du changement et à contribuer, ainsi, à la relance économique de la Tunisie.

Les experts, les universitaires ainsi que les entrepreneurs ont animé des débats autour des nouveaux modèles managériaux qui se sont imposés de nos jours suite aux mutations et transformations politiques, sociologiques et économiques. Sur le plan des entreprises, ces modèles peuvent servir de remèdes à la démobilisation des équipes en adoptant de nouvelles façons de travailler et de manager.

Les différents axes traités durant cette université d’été ont touché aux nouveaux modes à développer au sein de l’organisation à savoir les nouveaux modes de collaboration, les nouveaux modes de communication, les nouveaux modes de formation , les nouveaux modes de relations professionnelles et le contrat social à mettre en place avec une ouverture sur la RSE.

partager