Publications

Actes du séminaire sur "Société civile, esprit citoyen et contrôle social"

26 au juillet 2004 à Ouagadougou

Le présent rapport consacre la fin de formation de la 4e promotion d’animateurs civiques venus du Togo, du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso et du Bénin. Il sera présenté en quatre parties : le cérémonial d’ouverture et de clôture ; la présentation sommaire des communications ; l’atelier pratique et la sortie pédagogique et pour finir l’évaluation finale de la session de formation.

Député allemande Dr. Conny Mayer en visite au Togo

Des rencontres avec les plus hauts membres du gouvernement et de l'opposition

À l'occasion du colloque international « L'intégration des forces armées et de sécurité dans les sociétés démocratiques » au Bénin auquel madame Mayer participait à l'invitation de la Fondation Konrad Adenauer (FKA) en tant que conférencière, elle a également visité le Togo. Elle y avait l'occasion de s'informer de première main sur la situation politique là-bas et aussi de la collaboration au développement allemande. La dernière est limitée au strict minimum en raison des sanctions politiques (déficit démocratique) de l'UE.

Togo: Des informations sur l’actualité politique

Le bureau sous-régional au Bénin n’est pas responsable des contenus des sites Web extérieurs.Les articles ne reflètent pas nécessairement les vues de la FKA.

Le mal transhumant

Les infidélités politique dans le Bénin démocratique par François K. AWOUDO

La « transhumance politique », un phénomène mondial ! (En guise d’introduction)« Ce sont des bergers d’un genre nouveau qui, une boussole à la main, une calculatrice dans la tête, vont de pâturage en pâturage pour «brouter ». A l’écoute de la météo, les yeux rivés sur les sondages, ils arpentent les sentiers du nomadisme politique, comme ailleurs l’on emprunte les chemins d’alpage. Le matin, le «nomade » politique flirt avec l’opposition, l’après-midi, il se laisse séduire par le pouvoir. Puis, déçu de ne pas avoir été bombardé ministre, il renoue avec ses premières amours, qu’il délaissera à la première occasion pour les allées du… pouvoir. Le nomade politique s’installe là où l’herbe pousse. Si quelques rares ministres refusent obstinément de verser dans le nomadisme, la plupart ont rejoint les rangs du parti présidentiel ». (1) Mon confrère Francis Kpatindé ne pensait pas si bien faire en écrivant ses phrases pleines d’humour au plus fort de la transhumance politique au Bénin. Moins d’une décennie plus tard, la propension au perpétuel mouvement de balancier, des élus du peuples ou des militants des partis, tout court, est devenue l’une des menaces majeures de la démocratie en Afrique. Au point où Gatien Houngbédj, homme d’affaires béninois, ancien ministre et chef d’un parti soutenant l’action de Mathieu Kérékou, lâcha à la face du monde au lendemain d’un cuisant échec aux législatives de 1999 : « Qu’ai-je gagné dans mon appartenance à la mouvance présidentielle ? Alors que je proposais des projets aux conducteurs de Zemidjan (2), le président de la République les renvoie au champ. Nous qui n’avons rien gagné, nous sommes encore plus libres de retourner notre veste ». (3)|||(1) Francis Kpatindé, «Nomadisme politique », in Jeune Afrique, n° 1779 du 9 au 15 février 1995, p. 35; (2) Conducteurs de taxi-moto; (3) Conférence de presse donnée au lendemain des législatives de mars 1999

Niger - 2ième tour du scrutin présidentiel couplé avec les élections à l'Assemblée nationale

Le vote se déroulait normalement, constatent les observateurs

Quelque cinq millions d'électeurs sont appelés aux urnes, le mardi 16 novembre au Niger, l'un des pays les plus pauvres de la planète, qui connaît une certaine stabilité depuis le dernier scrutin présidentiel, en 1999, qui avait vu l'élection de l'ex-colonel Mamadou Tandja. -- Le président sortant, Mamadou Tandja, était lundi matin en tête du second tour de la présidentielle au Niger de la veille, d'après des résultats officiels et partiels portant sur plus d'un quart des votants et la moitié des 57 circonscriptions électorales du pays.

Niger : Élections locales 24 & 25 juillet 2004 – victoire pour le parti au pouvoir

Élections municipales pour la mise en place des communes urbaines et rurales 24 & 25 juillet 2004

Les élections locales se sont déroulées les 24 et 25 juillet 2004. Compte tenu de l'immensité du pays (1.267.000 km2) et de la faiblesse des moyens de communication, la proclamation des résultats globaux provisoires s'est étalée sur cinq (5) jours.

Burkina Faso: Séminaire atelier sur « Décentralisation et Elites locales »

Du 20 au 23 Juillet 2004 dans la commune de Gaoua

Organisé par la Fondation Konrad Adenauer en partenariat avec le Centre Afrika Obota du Burkina Faso, ce séminaire atelier a connu la participation d’une trentaine de leaders politiques et communautaires venus de divers horizons du pays.

24-25.01.2004 séminaire régional de l’UPADD à Cotonou

Soutiens pour les partis politiques

Affaire Tidjani Hamani

Wie ein Autohehler die Politik in Atem hält

Courant Juillet 2003, un important réseau de voleurs de véhicules en provenance du Nigeria a été démantelé, à sa tête se trouve M. Tidjani Hamani, un richissime de nationalité nigérienne (République du Niger), installé à Cotonou depuis une dizaine d’années et bien connu des services de la Police Béninoise. Une descente inopinée dans sa maison a révélé un certain nombre de véhicules haut de gamme dont une Mercedes Kompressor S 500 reconnue comme étant volée au Nigeria. C’est le début d’un des plus grands scandales politico-juridiques qu’ait connu le Bénin.

Sommet d'Accra III du 11 novembre 2003 : les petits pas du processus de paix

Diskussion über Linas-Marcoussis-Agreement

Les lundi 10 et mardi 11 novembre prochains, les acteurs de la crise ivoirienne se retrouveront à Accra, au Ghana.Ce sera la troisième fois que la capitale ghanéenne accueille les protagonistes ivoiriens. Depuis le dernier sommet des 06, 07 et 08 mars 2003, les engagements pris à Accra ont connu des fortunes diverses quant à leur mise en application. A ce jour, le processus de sortie de crise est franchement enrhumé. Les questions fondamentales qui sont, sans nul doute, les clefs pour le retour à la paix sont jusque-là éludées.