Event

Millenium fellowship initiative

Le vendredi 12 juillet 2019 l’association Moroccan Millenium Leaders conjointement avec la fondation Konrad Adenauer ont inauguré le programme ‘’Millenium fellowship initiative’’ à l’université polytechnique de Benguerir. L’évènement a débuté par une séance plénière d’ouverture sous le thème ‘’ l’intelligence collective au service du développement durable’’

Details

Monsieur Hassan Naciry, vice-président de l’association et Mr. Steffen Krueger, Représentant de la Konrad Adenauer Stiftung au Maroc ont ouvert ce séminaire en insistant sur le partenariat spécifique et engagé qu’entretient la KAS et le MML. Dans son allocution, Mr. SKrueger a mis en exergue l’actualité brulante du sujet se trouvant être le centre des préoccupations du Maroc.

 « Parler de l’énergie, c’est parler de l’avenir de l’humanité », a énoncé M. Miloud Loukili, modérateur de la séance. Ensuite, il a mis l’accent sur l’importance de l’intelligence collective qui nous permet de réfléchir et permettre à l’énergie de devenir le levier du développement durable. M. Loukili a étalé les objectifs majeurs du programme, dont la mutualisation des réflexions pour promouvoir  l’épanouissement d’une sensibilité écologique et un contrat nouveau dit « naturel ».

Après ces présentations, M. Abdelkader Benbekhaled, directeur Général de SalamGaz a fait une présentation qui montre principalement l’importance du liquefied petroleum gas (gpl) au Maroc et au monde.  Ainsi il a donné un aperçu  sur  l’activité de la société SalamGaz qui se base essentiellement sur l’exploitation de centres emplisseurs gaz butane et propane et logistique et livraison des gaz gpl.

Dr. Abdelilah Kadili, le président de la Fondation Tamkine a surtout encouragé les jeunes présents  à prendre les initiatives pour réaliser les changements qu’ils souhaitent voir. Ila ainsi affirmé que beaucoup de jeunes Arabes ont de superbes idées, pourtant beaucoup sont encore au chômage. C'est important qu'ils ne se contentent pas de chercher un emploi, il faut aussi

qu'ils puissent monter leur propre entreprise, qu'ils lancent leurs propres projets, qu'ils réalisent leurs idées jusqu'au bout.

Khalid Benhamou, directeur du projet Sahara Wind, a montré à l’audience une carte paléontologique des mouvements éoliens en rotation qui ont entrainé l’assèchement des zones maritimes au Maroc avant 50 Millions d’années, ce qui a été à l’origine de la formation du phosphate que possède le Maroc. Il a également mis en exergue l’importance de la sensibilisation des dirigeants de l’importance de cette source d’énergie qu’est le phosphate, et qui se situe au cœur de la transition énergétique. Le phosphate peut aider le Maroc également à affranchir la dépendance énergétique et garantir l’accès à l’eau à travers différents projets.

Monsieur Ahmed Nakkouch, nous a parlé du Green Energy Park qui vise à promouvoir l’investissement et la recherche dans le secteur d’énergie verte en accompagnant les porteurs d’idées pour créer leur startup. Les thématiques de recherche du GEP sont principalement relatives à l’identification des technologies adaptées aux contexte climatique local, le développement de nouvelles technologies et la certification et le quality check.

Ce Park a également inauguré un projet de smart Buildings qui est une plateforme de recherche et de développement de bâtiments verts, ainsi que d’autres projets en collaboration avec l’Afrique dans le domaine de l’énergie verte.

Par la suite M. Mohamed EL Houari, le directeur du Pôle Efficacité Énergétique - Agence Marocaine de l’Efficacité a donné plusieurs stratégies pour favoriser le développement des énergies renouvelable au Maroc ainsi que l’efficacité énergétique  fasse à la grande quantité d’importation des énergies dont souffre le pays.  

Finalement M. Nabil Ouchagour, consultant en Affaires Publiques Médias et Influence –« Atlantis Advisors » a mit l’accent sur le rôle des institutions dans la promotion des énergies vertes.

Ces interventions ont permis aux jeunes présents de participer activement et d’une manière constructive au débat citoyen ainsi d’acquérir plusieurs méthodes de l’intelligence collective.

 Après la plénière d’ouverture du Millenium Fellowship Initiative à l’université polytechnique de Benguerir, la plénière Inaugurale du programme a eu lieu le Samedi matin 13 juillet 2019. Cette séance a été modérée par Dr. Abdelilah Kadili, Président Fondateur de la Fondation TAMKINE et a été marquée par la présence du président de l’association organisatrice de l’évènement M. Marouane Hajjaji El Idrissi qui a insisté sur l’importance de l’intelligence collective car chaque problème survenu doit être réfléchi d’une manière de plus en plus global. En effet il faut réunir les connaissances et les visions de chaqu’un pour trouver l’issu de chaque complications et aboutir à réaliser les 17 objectifs des SDG.

 Ainsi que la présence de M. Ouadih Dada qui a partagé avec les participants son parcours professionnel inspiré par l’écrivain marocain Driss Chraïbi. Pour souligner par la suite que le  développement durable passe d’abord par l’accomplissement de soi-même qui se réalise par l’élaboration de la passion et la continuité des rêves et de l’imagination.

Puis M. Nabil Ouachagour nous a présenté un speech motivationnel riche en conseils et astuces pour réaliser ses rêves : il faut tout d'abord concevoir autrement, et ensuite s’élever pour mieux voir, relier pour mieux comprendre et contextualiser pour mieux agir, a dit M. Ouachagour.

Enfin une étudiante en Master à l’ISCAE de Casablanca a partagé avec l’audience son expérience d’organisation d’un voyage humanitaire, avant qu’un débat s’ouvre sous forme d’échange d’idées positives entre les intervenants et les participants.

Workshop Leadership

Workshop 1 : « pitch for a leadership ».

Ce workshop qui vise à faire émerger le leader inné des jeunes a été marqué par les discours de trois personnalités inspirantes. M. Marouane Ben Laarbi, responsable du suivi, de l’évaluation et de la communication à DAI, nous a raconté son expérience personnelle marquée par l’optimisme, la diversification des activités et des compétences, et une réflexion différente. Ce jeune Monsieur plein d’espoir a pour devise de vie : donner aux jeunes des opportunités qu’il n’a pas été offert.

M. Aziz Fekkaki a son tour a partagé avec nous son expérience pleine d’obstacles notamment financiers, qui l’ont empêché de réaliser son rêve qui est devenir un professeur d’éducation physique. Ceci ne l’a cependant pas empêché de déployer encore plus d’efforts pour devenir un vrai Leader, il a en fait fondé l’Association Jeunes du 21e siècle pour aider la jeunesse marocaine.

Enfin, M. Nabil Ouachagour qui a pour devise de vie « soyez fous », nous a raconté son expérience en mettant en exergue les différentes décisions difficiles qu’il devait prendre et les risques qu’il avait le courage de prendre notamment le fait de quitter une carrière stable pour travailler pour son compte. Avant qu’un échange d’idées riche n’ait lieu avec les jeunes participants leaders qui ont exposé leurs idées de projets qu’ils aimeront réaliser un jour.

Workshop 2 : « Repenser le leadership propre au sud ».

Ce workshop a connu l’intervention de M. Loukili, qui a parlé des particularités des pays de Sud, et incité les jeunes à penser à une manière de valoriser ses particularités, de telle façon qu’on arrive à conceptualiser un leadership propre a ces pays.

Après, Monsieur Kadili, fondateur de Tamkine, a mis en lumière les efforts fournis par la fondation et les nombreuses aides et bourses offerts aux étudiants subsahariens dans un cadre de coopération et de fraternité entre le Maroc et les pays d’Afrique. « Le Maroc est le devenir de l’Afrique ».

Workshop 3: «Take Your Leadership and launch your Initiative» :

Intervenants :

  • Dr. Abdelilah Kadili : Président Fondateur de la Fondation TAMKINE pour l'Excellence et la Créativité
  • Mme. Hiba El Mahdaoui : Co-Fondatrice de l’association ‘’Zankadialna’’
  • M. Abdelkrim Amkassou : Centre des Jeunes Marocains pour l’Énergie Durable (CJ-MED).

Chacun des intervenants dans ce workshop a présenté son travail comme initiation d’un changement durable. Dr. Abdelilah Kadili avec sa fondation Tamkine et son programme TAMKINE TUTORING qui fournit un soutien scolaire efficace et bénévole.

Puis Mme. Hiba El Mahdaoui a présenté l’élan ZANKADIALNA qui est une initiative citoyenne marocaine féminine spontanée, résultant d’un ras-le-bol suite aux actes répétés d’incivilité ou d’agression envers les femmes dans la rue marocaine. Son objectif est de mobiliser les énergies pour rendre aux femmes leur place naturelle dans l'espace public, en toute sécurité, éveiller les consciences et lutter contre les harcèlements et les violences subis par les femmes.

Finalement M. Abdelkrim Amkassou a insisté sur l’importance d’accompagner la stratégie énergétique nationale en renforçant les capacités des jeunes dans le domaine des énergies renouvelables et efficacité énergétique et d’orienter leurs compétences et leurs intérêts vers des projets de durabilité ainsi d’intensifier les débats sur des questions liées à l’énergie, l'environnement et le changement climatique.

Workshop Énergie

Workshop 1 : « Sécurité énergétique : Quel avenir pour l’Afrique ? »

Intervenants :

  • M. Khalid Benhamou, Directeur du projet Sahara Wind, Commissaire Européen à l'Énergie et  au Climat lors de la European Sustainable.
  • M. Mohamed EL Houari, Directeur du Pôle Efficacité Énergétique - Agence Marocaine de l’Efficacité Énergétique.

Au cours de la dernière décennie, le thème de la sécurité énergétique est réapparu à l’ordre du jour politique mondial. La plupart des analyses consacrées à la politique énergétique internationale portent sur les intérêts et le comportement de puissants pays importateurs d’énergie tels que les Etats-Unis et la Chine.

Inopportunément les efforts déployés par les puissances étrangères pour améliorer leur sécurité énergétique intensifient l’exploitation des ressources énergétiques d’Afrique, de même que les incidences de ces activités pour la sécurité énergétique à l’intérieur de ce continent. Pourtant L’intensification de l’exploitation des réserves de matières premières du continent n’a que peu d’impact sur la sécurité énergétique à l’intérieur de l’Afrique. La faible proportion des ressources extraites utilisée sur le continent même est peut-être la caractéristique la plus frappante du récent boom des ressources africaines. Pourtant les pays africains essayent de mener plusieurs stratégies afin de garantir une sécurité énergétique car l’énergie est le facteur fondamental et préalable à toute croissance économique, sociale et à tout équilibre territorial.

Workshop 2 :«Investissements, Green Start-up et Entrepreneuriat : Vers un nouvel écosystème »

Intervenants :                                                                                                 

  • M. Khalid Benhamou, Directeur du projet Sahara Wind, Commissaire Européen à l'Énergie et auClimat lors de la European Sustainable.
  • Hafid M’Khayer CEO/DG de Geschäftsführer.
  • El Ghali Bennoun, Chef du département des systèmes thermiques – iresen/GEP

Ce workshop a mis l’accent spécifiquement sur le mouvement des Green Start-up qui a été répandu avec la prise de conscience collective que l’Homme était sérieusement en train d’endommager la planète. Il s’agit d’un mouvement rassemblant les acteurs qui construisent les technologies de demain, et façonnent une nouvelle manière de consommer et de vivre.

Workshop 3 : « Innovation et recherche, la nécessité de développer une technologie ».

Ce workshop animé par M. Khalid Benhamou et M. Mohammed El Houari, a porté principalement sur l’utilisation de l’énergie renouvelable, précisément l’énergie électrochimique, pour la production d’hydrogène et la transformation du phosphate en ammoniac. Ceci permettra de réduire l’émission des gaz polluants, réduire le coût et améliorer la qualité des produits. Ils ont également parlé de la nouvelle technologie CSP qui est la seule capable de fournir assez d’énergie pour l’Afrique entière.  

Zum Kalender hinzufügen
Kontakt

Abir Ibourk

Abir  Ibourk bild

Projektkoordinatorin Demokratieförderung

Abir.Ibourk@kas.de +2125 3776 12 32/33 +2125 3776 12 35
MML
MML
MML
MML
MML
MML

Bereitgestellt von

Auslandsbüro Marokko