Discussion dexperts

KAS PolDiSSA au Dialogue sur la sécurité en Afrique au Somaliland

Le Dialogue politique de la KAS pour l'Afrique subsaharienne (PolDiSSA) en partenariat avec la Fondation Brenthurst a organisé le Dialogue sur la sécurité en Afrique au Somaliland

Détails

ASD-Somaliland-Briefing-Note-FINAL télécharger

Le Président de la République du Somaliland, Son Excellence Muse Bihi Abdi a prononcé un discours officiel lors du Dialogue sur la sécurité en Afrique, qui s'est tenu du 3 au 5 juin 2022. Le dialogue était co-organisé par la Fondation Brenthurst et KAS Dialogue politique pour l'Afrique subsaharienne (PolDiSSA) sous le thème « Inside-Out or Outside-In ? Construire la paix et les États dans la Corne de l’Afrique ».

Dans le discours d'ouverture, le président Bihi a partagé le parcours du Somaliland vers le status d'État, soulignant l'importance de la paix en tant que base de l'édification de l'État, de la croissance économique et du développement.

L'ouverture officielle du dialogue a été suivie d'une série de discussions entre divers participants du milieu universitaire, d'organisations de la société civile, de partis politiques africains et de représentants du gouvernement du Somaliland. Parmi les intervenants figuraient Matt Bryden qui a exploré les différences entre les processus de négociation en Somalie et au Somaliland, tandis que Nils Wörmer, chef du département de la politique internationale et des affaires de sécurité de la KAS, a rejoint Tendai Biti, Vassilis Gavalas et John Steenhuisen pour explorer des approches pour développer une nouvelle interface pour les acteurs étrangers.

Les délégués ont visité plusieurs développements infrastructurels, notamment le port et l'aéroport de Berbera et Toj-Wajaale qui borde le Somaliland et l'Éthiopie. Dans le cadre d'un investissement de 442 millions de dollars par Dubai Ports World, le port de Berbera a vu sa capacité de conteneurs quintupler à 500 000 par an et doubler le volume de marchandises générales à deux millions de tonnes. L'effort de paix et de démocratisation du Somaliland contribue au développement et à la croissance économique, selon S.E Muse Bihi Abdi, le secteur privé représente actuellement "presque 90% de notre PIB".

Le président a attribué la croissance économique du Somaliland à l'accent soutenu mis sur la résolution des problèmes au niveau communautaire, renforçant la cohésion sociale. Il a souligné que "le processus de réconciliation et de consolidation de la paix au Somaliland était en grande partie d'origine locale, financé et organisé localement à la suite d'initiatives prises par un large éventail d'acteurs avec un large soutien".

L'équipe KAS PolDiSSA a également saisi cette occasion pour rencontrer les dirigeants du Comité d'enregistrement des organisations politiques et d'approbation des partis politiques au Somaliland, afin d'explorer les moyens par lesquels KAS pourrait potentiellement soutenir leur travail d'approfondissement de la démocratie au Somaliland.

partager

ajouter au calendrier