Publications

Publication de la version arabe du guide des bonnes pratiques du dialogue social en Tunisie

Renforcement du dialogue social en Tunisie

La Konrad-Adenauer-Stiftung, le centre des Jeunes Dirigeants d'entreprise (CJD) et l’école supérieure des sciences économiques et commerciales de Tunis (ESSECT) ont élaboré un guide des bonnes pratiques du dialogue social en Tunisie. En présentant les conditions et les critères de réussite du dialogue social, ce guide a vocation à renforcer les capacités des partenaires sociaux à prévenir et à gérer les conflits sociaux.

Appel à contribution

Étude de la KAS et de la Chaire UNESCO pour la prospective sur le processus de décentralisation après Covid-19

La Konrad-Adenauer-Stiftung et la Chaire UNESCO pour la prospective lance un appel à contribution dans le cadre de l'élaboration d'une étude sur le futur du processus de décentralisation dans le contexte des répercussions du Covid-19.

Expériences migratoires et trajectoires personnelles des compétences tunisiennes

Publication réalisée en partenariat avec l'association Tounes El Fatet

‘’Expériences migratoires et trajectoires personnelles des compétences tunisiennes’’ est le titre de la nouvelle publication réalisée par l’association Tounes Al Fatet en partenariat avec la Konrad-Adenauer-Stiftung.

Publication du guide des bonnes pratiques du dialogue social en Tunisie

Renforcement du diaologue social en Tunisie

La Konrad-Adenauer-Stiftung, le centre des Jeunes Dirigeants d'entreprise (CJD) et l’école supérieure des sciences économiques et commerciales de Tunis (ESSECT) ont élaboré un guide des bonnes pratiques du dialogue social en Tunisie. En présentant les conditions et les critères de réussite du dialogue social, ce guide a vocation à renforcer les capacités des partenaires sociaux à prévenir et à gérer les conflits sociaux.

Nouveaux projets, nouveaux formats : Politique, Jeunesse, Digitalisation

Chnowa Barnemjeck ? et la Konrad-Adenauer-Stiftung lancent un partenariat pour promouvoir la démocratie digitale

La Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) et Chnowa Barnemjeck ont engagé un partenariat pour favoriser l’accès à l’information et la participation à la vie politique en Tunisie.

Parlaments- und Präsidentschafts-wahlen in Tunesien

Ungewisse Mehrheiten und unbekannter Präsident

Die tunesischen Parlamentswahlen vom 6. Oktober und die Präsidentschaftswahlen vom 16. September und 13. Oktober haben die bisherigen politischen Kräfteverhältnisse des Landes durchgerüttelt. Die bisher stärkste Fraktion im Parlament, die Partei Ennahda, konnte ihre Stellung mit Verlusten verteidigen. Dramatisch verliefen die Wahlen für viele der etablierten politischen Parteien des Landes, die teilweise existentielle Verluste erlitten und um ihre Zu-kunft bangen müssen. Das Wahlergebnis lässt eine schwierige Mehrheitsfindung erwarten. Bei der Präsidentschaftswahl setzte sich mit Kais Saidi ein parteiloser, politisch unerfahrener Kandidat durch, der eher dem konservativ-islamischen Lager zuzuordnen ist.

Prof. Dr. Norbert Lammert en visite en Tunisie

Interview avec Prof. Dr. Norbert Lammert

Prof. Dr. Norbert Lammert, Président de la Fondation Konrad Adenauer, s'est rendu en Tunisie du 25 au 28 août 2019, dans le cadre de l'inauguration du nouveau bureau de la Konrad-Adenauer-Stiftung. Prof. Lammert a, dans le même care, participé à la conférence qui réunit les employés de la région MENA et s'est entretenu avec de nombreux personnalités politiques de haut niveau. Le président a décrit ses impressions lors d'un entretien avec le bureau de la KAS à Tunis. (Suivre l'interview en allemand)

La Fondation Konrad Adenauer est en deuil après le décès d'Helmut Kohl

Après le décès de l'ancien Chancelier allemand Helmut Kohl, le Président de la Fondation Konrad Adenauer et ancien Président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering, déclare :

La corruption en Tunisie : état des lieux et remèdes

Les rencontres de Tunis

La rencontre organisée par la Konrad-Adenauer-Stiftung et Sigma Conseil a comporté des exposés et des débats autour d’une enquête exclusive par sondage SIGMA auprès des citoyens Tunisiens montrant les formes, les causes, ainsi que le retentissement du phénomène de la corruption.

Relever le défi sécuritaire de la Tunisie

L’urgente réforme du secteur de sécurité entre menaces terroristes, crise sociale et exigences démocratiques

L’attentat du 26 juin 2015 à Sousse, au cours duquel un jeune djihadiste tunisien a tué trente-huit touristes et blessé quarante autres, a mis en évidence les lacunes actuelles du secteur de sécurité en Tunisie. A l’instar de l’attentat au musée du Bardo le 18 mars 2015, la macabre tuerie sur plage témoigne de la persistante menace terroriste à laquelle la démocratie naissante tunisienne est confrontée.

Affichage des résultats 1 - 10 parmi 73.