Discussion

L’actualité de la pensée de Tahar Haddad

Rencontre-débat organisée par la KAS et Tounes Al Fatet

En 2018, le rapport de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité a fait resurgir le débat sur la situation de la femme tunisienne. C’est surtout la question de l’égalité successorale qui a fait couler beaucoup d’encre, alors que Tahar Haddad a appelé à l’instaurer depuis 1930, se basant sur la différence entre les préceptes de la religion et ses fins ultimes. Pour discuter de l'actualité de la pensée de Tahar Haddad, la KAS et Tounes Al Fatet organisent une rencontre-débat avec Monsieur Baccar Gherib autour de la situation de la femme tunisienne dans la société et surtout la question de l’égalité successorale.

Détails

Le Code du Statut Personnel (CSP) était considéré comme révolutionnaire et a établi des mesures en faveur de la femme tunisienne qui étaient sans précédent dans le monde arabe : l’abolition de la polygamie, l’instauration d’une procédure judiciaire pour le divorce, et le consentement mutuel des deux époux pour le mariage.

En effet, plusieurs penseurs ont défendu la cause de la femme tunisienne, mais l’exemple de Tahar Haddad est le plus illustre. Son ouvrage intitulé ‘’ Notre femme dans la législation islamique et dans la société’’ présente des idées très audacieuses, ce qui a valu à son auteur une violente opposition des dignitaires religieux.  Avec Monsieur Baccar Gherib, auteur du livre ‘’Tahar Haddad, une pensée de l’émancipation’’, cet atelier sera une opportunité pour discuter la pensée de Tahar Haddad et ses idées.

partager

ajouter au calendrier
Contact

Hajer Ben Hammouda

Chargée de Programme pour la Tunisie

hajer.benhammouda@kas.de