Discussion dexperts
Complet

Penser l’Orientation Scolaire, Universitaire et Professionnelle, actuellement : Vers une vision stratégique

Atelier national de réflexion

La tenue de cet atelier de réflexion national destiné aux Conseillers en Information et en Orientation scolaire et universitaire s’inscrit dans une perspective visant le perfectionnement des pratiques professionnelles des conseillers en tant qu’acteurs indispensables au bon fonctionnement du système éducatif et des enjeux principaux de ce système et de ses grandes orientations.

Détails

Les révolutions technologiques accélérées et les mutations sociétales, les nouvelles économies ainsi que les transformations du monde du travail et celles des métiers, imposent aujourd’hui et plus que jamais, le renouvellement des pratiques professionnelles, pédagogiques et scientifiques en Information et en Orientation Scolaire et Universitaire.

Ce renouvellement des pratiques vise l’élaboration d’un projet d’une conception stratégique de l’Orientation Scolaire et Universitaire qui permette aux praticiens de l’Orientation d’affronter les défis du XXIème siècle et de fixer les objectifs et les finalités du système d’Orientation et du système éducatif.

Les transformations des différents systèmes éducatifs y compris le système éducatif Tunisien exigent une nouvelle forme de perception de la pratique d’Orientation et une prise de conscience des représentations professionnelles, des objectifs et des finalités voire des grands enjeux de l’orientation.

Nous assistons en effet à une remarquable transformation des objectifs de l’enseignement et de l’apprentissage qui s’articulent sur le passage de l’acquisition des connaissances à un travail sur les compétences de vie, sur les compétences de l’apprentissage tout au long de la vie. Cette nouvelle perspective trouve toute sa signification dans les nouvelles recherches en sciences de l’éducation ayant trait aux intelligences multiples, à l’éducation au choix et au perfectionnement de la prise de décision dans le cadre de la construction individuelle du projet scolaire, professionnel et social des personnes.

 

C’est d’ailleurs dans ce nouvel horizon scientifique, éducatif et social dont le système d’orientation ne peut être dissocié, que nous devons interroger la logique d’orientation adoptée et fondée sur la gestion des flux afin de la dépasser vers une autre logique fondée sur l’accompagnement et de l’aide des individus à s’auto construire et à construire leur projet éducatif et professionnel et leur projet humaniste d’une façon plus générale.

Le système d’orientation est un processus éducatif par excellence puisqu’il repose sur l’apprentissage de la réussite et de ses mécanismes à l’’ère des crises et surtout en cette période de pandémie et de ses conséquences néfastes aux niveaux psychologique. Scolaire, social, économique et culturel.

Une nouvelle vision stratégique de l’orientation en Tunisie ne peut être sans un diagnostic de la réalité du terrain de l’orientation scolaire, universitaire et professionnelle plus d’un quart de siècle après la fondation de ce corps par le ministère de l’éducation en 1993.

C’est donc à la fois un grand événement à célébrer et une opportunité offerte aux experts de l’orientation pour transformer l’anniversaire en une occasion de réflexion profonde sur les actions passées et à venir de l’orientation scolaire et universitaire et professionnelle dans un monde qui connait des mutations qui font vaciller les assises psychologiques, culturelles, sociétales et économiques universelles.

 

Par ailleurs la généralisation de l’enseignement et la massification scolaire n’ont pas été accompagnées par une démocratisation de la réussite. Ainsi l’échec et le décrochage scolaires connaissent depuis des décennies des proportions alarmantes et des milliers d’apprenants quittent l’école sans diplômes et sans qualifications exigés d’ailleurs pour toute insertion professionnelle. A cela s’ajoute la difficulté d’affecter et d’intégrer les diplômés du supérieur en chômage dans le circuit de l’emploi et dans le monde du travail qui connaissent des mutations profondes à l’ère de la digitalisation Ou la révolution digitale.

C’est également pour cela que la question de l’orientation devient de nos jours une question d’une extrême acuité d’autant qu’elle est intimement liée à la question de l’enseignement et à celle de la formation ainsi qu’à la question des programmes scolaires, des objectifs et des finalités de ces programmes. Ce qui pourrait légitimer l’évocation de l’approche orientant puisqu’elle fait de l’apprenant un acteur principal dans le processus de construction de son parcours scolaire en le dotant des compétences afin de réaliser ses choix et ses intérêts scolaires et professionnels. Cette approche s’inscrit au centre mémé de l’acte didactique et des apprentissages.

 

Or le projet de l’éducation de l’apprenant à l’orientation et à la réussite requiert un contexte éducatif spécifié et des possibilités matérielles et pédagogiques ainsi que des ressources humaines de formation pluridisciplinaire. Cette même approche orientant requiert également des dispositifs comme les centres d’information et d’orientation, les centres de documentation pour les jeunes et pourquoi pas un observatoire national, régional et local de l’orientation. Ce projet ne figure pas dans le système d’orientation puisque la pratique actuelle se réduit à la gestion des flux et à une information qui ne concerne pas l’éducation au choix malgré la fine connaissance du système éducatif par le conseiller et ses compétences dans l’accompagnement des apprenants.

Penser l’orientation scolaire universitaire et professionnelle à l’horizon du XXIème siècle exige une approche de l’orientation conçue dans une perspective éducative d’autant que la posture épistémologique passe de l’objet de la connaissance aux stratégies de la connaissance permettant de développer les intelligences multiples et le perfectionnement des mécanismes de choix et de prise de décision lors de la construction des projets scolaires et professionnels des apprenants. 

Ceci nous amène à interroger la logique d’Orientation placée sous le signe de la gestion des flux pour un accompagnement et une assistance visant la construction de soi et du projet scolaire et professionnel avec succès et à fonder par-delà les individus, le projet humaniste dans toute sa splendeur. C’est ainsi que l’Orientation devient un processus éducatif par excellence, processus qui initie l’apprenant à l’éducation à la réussite et à ses mécanismes par-delà les temps de crise sanitaire du COVID -19 et ses conséquences psychologiques, scolaires, sociales, économiques et culturelles.

Penser l’orientation scolaire et universitaire et professionnelle impose une approche qui considère les pratiques d’orientation comme un acte didactique et éducatif ayant pour objectif l’individu à soutenir et à accompagner dans l’élaboration de son projet d’être.

 

L’enjeu global de cet atelier en soulevant la question de l’avenir scolaire et professionnel c’est d’amener à penser une vision stratégique de l’orientation et du système éducatif. Transformer l’orientation en un processus éducatif qui impose la centralité de l’apprenant dans la construction de son parcours scolaire, universitaire et professionnel. D’où l’urgence d’une culture orientant alternative qui puisse permettre à l’apprenant l’estime de soi et l’accomplissement de son propre projet de vie. D’ailleurs les expériences modèles qui ont réussi cette transformation prouvent qu’une orientation bien élaborée et bien murie donne sens aux apprentissages et développe davantage la motivation de cet apprenant.

L’orientation que nous revendiquons est un horizon de libération et de liberté, un processus éducatif ayant pour objectif l’égalité des chances de tous les apprenants. Ainsi, grâce à la question de l’orientation nous passerons à la question du système éducatif qui doit fonder des valeurs et des compétences alternatives ainsi que de nouvelles connaissances permettant à ce même apprenant, citoyen de demain d’accéder à la dignité.

L’orientation ainsi conçue répondra peut-être à la question urgente de l’égalité et de la justice sociale.  

partager

ajouter au calendrier

Lieu de l'événement

Hammamet

Contact

Olfa Béji

Olfa Béji bild

Chargée de Programme pour la Tunisie

olfa.beji@kas.de