Veranstaltungsberichte

La Fondation Konrad Adenauer œuvre pour l’implantation d’une police civile démocratique proche de la population en RDC

La Fondation Konrad Adenauer œuvre sans relâche à l’implantation d’une police civile démocratique, proche de la population et respectueuse des droits humains en RDC. C’est ce qui ressort du condensé d’un rapport de formation en appui au Comité de Suivi de la Réforme de la Police (CSRP) assurée dernièrement.

Le document note qu’en 2005, le gouvernement a initié le processus de la réforme de la Police nationale congolaise. Le Comité de Suivi de la Réforme de la Police (CSRP) a été mis en place comme organe de conception et de suivi-évaluation du processus de cette reforme. Pour sa mise en marche, des textes des lois ont été produits comme instruments légaux pour rendre effectif le processus de la réforme.

La vision partagée de cette réforme est que la police travaille suivant les principes de partenariat et de collaboration avec la population pour la recherche des causes de l’insécurité en vue des solutions au niveau du milieu local.

Ce nouveau mode de travail qui préconise de plus en plus le rapprochement « Police-Population » empreint de convivialité et fraternité, fait- on savoir, est actuellement expérimenté dans les villes pilotes de Matadi, de Kananga, de Bukavu, de Bunia ainsi que dans la ville de Kinshasa, particulièrement dans la commune de Kinshasa.

Ce séminaire du CSRP appuyé par la Fondation Konrad Adenauer Stiftung vise à permettre à la population d’harmoniser ses relations avec la Police d’une part, et de s’imprégner du nouveau mode de fonctionnement, de l’autre.

Au terme de ce séminaire, les participants ont convenu d’un certain nombre des recommandations, notamment la sensibilisation de la population sur les questions relatives à la réforme de la Police, notamment la Police de Proximité, la vulgarisation du concept de la Police de Proximité comme nouveau mode de fonctionnement de la Police dans toutes les provinces de la RDC, l’appropriation à tous les professionnels de la POLICE, les autorités politico-administratives et la population dans sa diversité culturelle et géographique de ce nouveau mode de fonctionnement.

Ils ont émis le vœu de voir les partenaires continuer à appuyer le Secrétariat Exécutif du Comité de suivi de la Réforme de la Police (SE/CSRP) pour réaliser effectivement cette « Réforme ».

Pendant deux jours, les séminaristes au nombre desquels les activistes de la Société Civile, quelques autorités politico-administratives, des chefs des quartiers de la commune de Kinshasa, des policiers et des professionnels des médias, ont eu à échanger et à s’informer sur les relations entre la police et la population; la collaboration entre la police et les autorités politico-administratives et judiciaires.

Plusieurs modules ont été développés, notamment relation entre la police et les autorités politico – administratives par le pasteur MADIFUTA de la société civile ; la tranquillité publique et la salubrité publique dans la police administrative par le Commissaire Supérieur NKANGA IFUNGA JEAN REMY du Comité de Suivi de la Réforme de la Police ; la lutte contre la criminalité urbaine, « cas du phénomène kuluna » dans la commune de Kinshasa par le Commissaire Supérieur Adjoint DANNY OLEKO.

D’autres thèmes comme « La police de proximité : une nouvelle approche dans la lutte contre les violences sexuelles et sexistes et basées sur le genre » par Madame Mireille MAKAYA, la Police Nationale Congolaise et protection de l’enfant par Madame Françoise ZOMATOHOUE de l’UNPOL ainsi que « La redevabilité » par Monsieur HENRI SENGA de l’Inspection Générale de la PNC ont également été abordés.