Gespräch

Entwicklung einer wettbewerbsfähigen und inklusiven Wirtschaftsordnung in Tunesien

Die Konrad-Adenauer-Stiftung organisier am 12. Dezember in Zusammenarbeit mit Sigma Conseil eine Diskussion zum Thema "Entwicklung einer wettbewerbsfähigen und inklusiven Wirtschaftsordnung in Tunesien". Grundlage der Debatte wird die Vorstellung einer im Vorfeld durchgeführten Studie sein.

Details

Les inégalités perçues ou réelles ont continué à se creuser en Tunisie. Les inégalités de revenu, les inégalités liées au genre, à la santé, à l'éducation, à l'accès à l'emploi, au logement, à l'environnement..., les inégalités sont partout présentes dans le pays, dans la réalité, mais très peu dans les débats et dans les modèles économiques de développement proposés.

On distingue les inégalités monétaires des inégalités non monétaires. Au niveau international on constate trois phénomènes : Une tendance au resserrement des inégalités entre pays, une tendance à la hausse des inégalités au sein de chaque pays, et une forte inégalité mondiale entre individus. Les inégalités monétaires sont liées aux revenus et aux aides financières et en nature publiques directes.

Les inégalités monétaires sont mesurables, souvent controversées, car d'un côté on trouve par exemple un investissement public deux à trois fois plus important dans les régions intérieures que dans les régions littorales, depuis quelques décennies, alors qu'un sentiment puissant chez les populations concernées est celui de l'abandon par l'État. Après la révolution, l'absence des relais d'assistance au niveau le plus fin des localités les plus reculées des chefs-lieux de gouvernorats et des quartiers populaires des grandes villes, a accentué cette réalité avec la disparition du rôle des omeda, des anciens responsables locaux du parti au pouvoir de l'avant révolution, et toutes les structures d'encadrement locales formelles et informelles...

Les inégalités non monétaires touchent les domaines de la santé, l’éducation, le logement, l’emploi ou encore d’autres domaines correspondant à des préoccupations plus récentes comme l’environnement...

Pour cette édition des Rencontres de Tunis, il est judicieux de toucher à la thématique duale de l'efficacité économique et des inégalités dans le contexte tunisien afin d'en sortir des lignes directrices en appui aux politiques publiques de développement et de croissance. Il est admis que certaines politiques menées au nom de la poursuite exclusive de l’efficacité peuvent mener à la fois à l’injustice et à l’inefficacité.

Durant cette rencontre-débat une présentation du sondage a pour objectif de répondre à un certain nombre de questions :

  • Y a-t-il lieu d'opposer efficacité économique et justice sociale ?
  • Qu'est-ce que l'efficacité économique ?
  • Qu'est-ce que la justice sociale ?
  • Qu’est-ce qu’une inégalité ?
  • Quels sont les bons outils pour mesurer et analyser les inégalités de revenus et les inégalités non monétaires, leurs pertinences ?
  • L’égalité des chances est-elle suffisante ?
  • Quel est l'état des lieux en matière d'inégalité en Tunisie ?
  • Quels choix en termes de politiques publiques qui s'imposent aux gouvernants afin de renforcer et le développement économique et la cohésion nationale ?

 

Zum Kalender hinzufügen
Kontakt

Dr. Holger Dix

Dr

Leiter des Regionalprogramms Politischer Dialog Subsahara-Afrika

holger.dix@kas.de +27 214 2900 401
Kontakt

Slim Jaoued

Slim Jaoued bild

Programmbeauftragter

slim.jaoued@kas.de

Partner