Publications

Entretien avec M. Georg Nolte, nouveau juge à la Cour internationale de justice de La Haye

M. Georg Nolte est juge à la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye depuis février 2021. Les questions sont posées par Dr Katja Gelinsky.

Dr Katja Gelinsky de la Fondation Konrad Adenauer a réalisé une interview avec le juge de la CIJ, qui a été récemment publiée dans le Journal allemand de politique juridique ("Zeitschrift für Rechtspolitik", ZRP). Outre son activité de juge, M. Nolte est titulaire de la chaire de droit public, de droit international et de droit européen à l'université Humboldt de Berlin.

Nouveau site web : Justice en Afrique de l’Ouest

Une plateforme bilingue de ressources en ligne dédiée à la lutte contre l’impunité

Fruit d’un partenariat entre la Fondation Wayamo et le Programme pour la Promotion de l’Etat de droit en Afrique subsaharienne de la Fondation Konrad Adenauer

Nouveau site web: État de Droit en Afrique

Un projet éducatif de Wathi, un Think Tank citoyen, et la Fondation Konrad Adenauer

En coopération avec Wathi, un Think Tank ouest-africain fondé en 2015, la Fondation Konrad Adenauer a développé un site web intitulé "État de droit en Afrique"

Extraits et commentaires d’instruments juridiques pour l’équité et l’égalité de genre

Publication du Ministère de la Justice du Sénégal en partenariat avec le Programme de la Promotion de l'Etat de Droit de la FKA

La publication intitulée « Extraits et commentaires d'instruments juridiques pour l'équité et égalité de genre » offre une collection annotée de tous les textes juridiques africains et nationaux sénégalais pertinents (extraits) sur l'égalité des droits et l'égalité des femmes et des hommes.

Les nouvelles pathologies de la démocratie en Afrique de l’Ouest

Publication de l’AfrikaJom Center en partenariat avec le Programme pour la Promotion de l’Etat de droit en Afrique subsaharienne de la FKA

Ce rapport intitulé « Les nouvelles pathologies de la démocratie en Afrique de l’Ouest : Crise de l’Etat de droit, de la démocratie représentative et de la gouvernance » pose un diagnostic précis des failles en matière de démocratie, d’Etat de droit, de gouvernance et de droits humains, basé sur des données et une expertise solide. Il constitue une étape essentielle, voire sine qua non à l’amélioration de la situation globale de chacun des pays de l’Afrique de l’Ouest. C’est une analyse globale et par pays, sous un angle juridique, historique et géopolitique, et qui donne des clés pour l’avenir des seize pays étudiés.