Reportages pays

Angela Merkel : Les assassins de Brahmi «doivent être retrouvés rapidement»

La chancelière fédérale allemande Angela Merkel a fait une déclaration, le 26 juillet, concernant l'assassinat de l'opposant politique tunisien Mohamed Brahmi.

Tout en exprimant sa consternation par ce «lâche assassinat», en le condamnant «avec la plus grande fermeté» et en exprimant «toute sa sympathie à sa famille et à ses proches», Mme Merkel estime que les auteurs de cet acte «doivent être retrouvés rapidement» pour «rendre des comptes». «Il en va de même pour l'assassinat dont a été victime l'opposant Chokri Belaïd en février dernier», ajoute la déclaration.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral allemand «appelle tous les acteurs en Tunisie, gouvernement, opposition et société civile, à faire preuve cette fois encore de pondération».

«La Tunisie a franchi des étapes importantes sur la voie de la démocratisation. Elle le doit à la maturité politique et à l'esprit de compromis de toutes les parties prenantes. Le processus constitutionnel se trouve dans une phase décisive. La nouvelle Constitution sera la base des prochaines élections», indique Mme Merkel. Qui appelle toutes les parties à «poursuivre les réformes engagées et la politique empreinte de responsabilité menée jusqu'à présent».

«Ces violences politiques lâches ne sauraient mettre en péril la marche du peuple tunisien vers la démocratie», ajoute la chancelière allemande qui place ses espoirs dans «la réussite de la transition démocratique, en particulier en Tunisie, berceau des révolutions arabes.»

Source : Kapitalis

partager

Angela Merkel v_2