Titre unique

Appel à contribution

Étude de la KAS et de la Chaire UNESCO pour la prospective sur le processus de décentralisation après Covid-19

La Konrad-Adenauer-Stiftung et la Chaire UNESCO pour la prospective lance un appel à contribution dans le cadre de l'élaboration d'une étude sur le futur du processus de décentralisation dans le contexte des répercussions du Covid-19.

Le processus de décentralisation suscite des ambitions légitimes chez les citoyens à des services locaux de qualité meilleure. Ces attentes se sont vues augmentées avec la propagation d’une pandémie sans précédent « la Covid-19 ». Cependant, malgré les nouvelles prérogatives attribuées aux communes dans le cadre du processus de décentralisation et de leurs efforts louables, les autorités locales ne sont pas parvenues à gérer les défis de la situation et satisfaire les citoyens. S’ajoute à cela les défis de la crise économique, renforcée par la Covid-19, qui aura un impact considérable sur le processus de la décentralisation. L’augmentation prévue des fonds alloués aux collectivités locales sur le budget de la république Tunisienne est devenue impossible. La baisse de taux d’investissement interne et externe qui sont principalement liés à la situation économique entrainera une baisse des revenus fiscaux des municipalités et les initiatives des bailleurs de fonds externe. Le financement du processus de la décentralisation pourrait diminuer, obligeant les communautés locales à compter sur des ressources propres, considérées comme très faibles.

Dans un autre contexte, les problèmes de coordination qui sont apparus lors de la gestion de la crise pandémique entre les autorités locales et l'autorité centrale, ainsi que le conflit de la prise de décision et des pouvoirs qui se chevauchent, a conduit à une inquiétude des citoyens qui reflète une crise de l'unité nationale que la constitution stipule et affirme.

Tous ces problèmes ont influencé le processus de la décentralisation et ont mis l’accent également sur les faiblesses du processus ce qui affectera ses objectifs au court, moyen et long terme, malgré les grands avancements des années 2018 et 2019 à la lumière des défis majeurs qui se profilent à l’horizon de la période à venir, notamment les défis sanitaires liés à notre combat contre le virus et la reprise du rythme de la vie normale et les défis géopolitiques.

Afin de mieux étudier ces défis, la Konrad-Adenauer-Stiftung et la Chaire de l'UNESCO pour la prospective lance un appel à contribution dans le cadre de l'élaboration d'une étude sur le futur du processus de décentralisation dans le contexte des répercussions du Covid-19.

 

Objectifs de l’étude :

  • Analyser la contribution des autorités locales durant la crise
  • Détecter les signaux faibles
  • Etablir les opportunités
  • Etudier les tendances lourdes
  • Construire les possibles du futur
  • Optimiser la démarche du processus de la décentralisation

 

Les profils recherchés sont :

  • Expert national sénior en Prospective stratégique
  • Expert national senior en division territoriale
  • Expert national senior en finances locales
  • Expert national senior en décentralisation, gouvernance et collectivités locale
  • Expert national senior en décentralisation, gouvernance et collectivités locale
  • Expert national senior en Ressources Humaines
  • Expert national senior en médecine

Plus de détails concernant les différents profils recherchés ainsi que les missions respectives sont consultables dans le document pdf en pièce jointe.

Les experts répondant au critères énoncés peuvent envoyer un CV à l'adresse e-mail : "laprospective@gmail.com"​​​​​​ jusqu'au 13 novembre. Les candidats retenus seront contactés après la date butoir.

partager