Veranstaltungsberichte

Le projet « Engageons-nous », un projet au-delà des frontières marocaines et béninoises

von Badria Zeino-Mahmalat
Bien que les enjeux liés à la représentativité des femmes en politique sont d’ordre mondial, les avancées en la matière restent relatives et différentes d’un pays à un autre. Les contextes historiques, politiques, économiques et socioculturels ont un grand impact sur l’émancipation de la femme. Toutefois, le partage des bonnes pratiques et les échanges sur la question restent primordiaux afin de plaider à la cause et construire un réseau au-delà des frontières nationales pour un impact plus important.

Bien que les enjeux liés à la représentativité des femmes en politique sont d’ordre mondial, les avancées en la matière restent relatives et différentes d’un pays à un autre. Les contextes historiques, politiques, économiques et socioculturels ont un grand impact sur l’émancipation de la femme. Toutefois, le partage des bonnes pratiques et les échanges sur la question restent primordiaux afin de plaider à la cause et construire un réseau au-delà des frontières nationales pour un impact plus important.

 

Voici pourquoi le projet cofinancé par l’UE « Engageons-nous ! Pour plus de femmes en politique au Maroc et au Bénin » implémente ses activités dans deux pays à savoir le Maroc et le Bénin mais aussi des activités d’échange entre ces deux pays. Ces derniers ont pour but de contribuer à la coopération Sud-Sud et d’apporter un regard positif du rôle des femmes en politique en Afrique du Nord et de l’Ouest. Avec une approche multipartite et pluraliste, les activités qui rentrent dans ce cadre ont permis aux femmes marocaines et béninoises d’échanger sur les défis et mécanismes appliqués pour une meilleure représentativité des femmes en politique.

 

Les rencontres du réseau multipartite : une plateforme d’échange nationale

 

Les réseaux multipartis, au Maroc et au Bénin, ont été lancés quelques mois après le lancement du projet. Ils regroupent principalement des femmes bénéficiaires du projet mais aussi des membres de la sociétés civile afin de faciliter les échanges et d’améliorer le networking ainsi que le transfert des connaissances.

Tout au long du projet et tout en s’adaptant aux évolutions de chaque pays, des rencontres de ce réseau ont eu lieu afin d’accommoder les thématiques discutées aux contextes politiques et socioculturels relatives à la sous-représentation des femmes en politique. Ces dialogues multipartis contribuent à promouvoir une approche plus inclusive et participative des partis politiques.

Au jour d’aujourd’hui, 5 rencontres ont été organisées au Maroc et 4 au Bénin. L’une des rencontres organisées au Bénin a coïncidé avec la visite d’échange de la délégation marocaine au Bénin, ce qui a permis de renforcer les relations des deux pays en la matière et d’échanger sur les meilleures pratiques mais également les points d’amélioration en termes d’inclusion du genre au niveau des partis politiques dans les deux pays.

 

Programme d’échange Maroc-Bénin : quand la cause de la participation féminine devient une cause africaine

 

En février 2020 et dans le cadre du projet, une délégation de 15 femmes issues de huit partis politiques marocains a participé à une visite d’échange de 5 jours au Bénin auprès de leurs homologues béninois. Cette visite s’inscrit dans le cadre du programme d’échange du projet où les deux délégations effectueront des visites respectives dans les deux pays pour échanger, enrichir leurs réseaux et, surtout, pour découvrir les meilleures pratiques de chacune des délégations.

Cette première visite a compris diverses activités qui ont permis aux deux délégations des séances d’échange sur les progrès réalisés ; les bonnes pratiques ainsi que les problèmes rencontrés et les stratégies à appliquer dans les deux pays.

Cet échangé s’est distingué par l’organisation des rencontres bilatérales avec la Ministre des affaires sociales et de la microfinance ainsi qu’une séance d’échange avec le Président de l’Assemblée Nationale et une séance de travail avec les députées du Bénin pour les perspectives de collaboration permettant l’inclusion des représentants gouvernementaux dans cette composante du projet et de discuter lors de la visite.

 La délégation marocaine a été également reçue par l’Ambassadeur du Maroc auprès du Bénin indiquant que cette délégation de femmes politiques est la première a effectué une visite au Bénin. La deuxième visite de la délégation béninoise au Maroc est prévue pour l’année 2021.

 

En sus, une coopération euroafricaine pour appuyer la participation politique de la femme

 

En partenariat avec European Network of Political Foundations (ENoP), un programme d’étude est prévu à Bruxelles à la fin du projet. Les bénéficiaires du projet de la composante marocaine et béninoise présenteront non seulement leurs perspectives par rapport à l’importance de la participation de la femme en politique mais acquerront aussi des connaissances approfondies sur le fonctionnement et la structure internes des partis européens. Des débats et panels seront organisés avec des membres du parlement européen mais aussi des organisations de la société civile.

Avec cette approche, le projet « Engageons-nous ! Pour plus de femmes en politique au Maroc et eu Bénin » travaille au niveau national mais vise également une dimension internationale par le biais de son impact. Un réseau de femmes comme celui du projet ne peut être qu’une force de plaidoyer dont la cause est commune à savoir une meilleure représentativité des femmes en politique.

 

Ansprechpartner

Badria Zeino-Mahmalat

Badria Zeino-Mahmalat bild

Projektmanagerin EU MAR-BEN Get Involved (Stärkung von Frauen in politischen Parteien)

Badria.Zeino-Mahmalat@kas.de +212 5 3776 12 32/33 +212 5 3776 12 35