Titre unique

Une stratégie nouvelle pour une meilleure démocratie participative au niveau local

de Mehdi Rais

Strategy paper : Bureau Citoyen

Inspiré du modèle allemand, le projet "Bureau Citoyen" a pour objectif de renforcer la communication entre l citoyen et l'administration.

Depuis l’adoption de la Constitution de 2011, la relation entre l’Administration et le Citoyen s’inscrit au cœur de la bonne gouvernance au Maroc. La Régionalisation avancée a permis d’ouvrir une nouvelle voie démocratique au sein du Royaume en consacrant le concept de « la démocratie participative » à côté de « la démocratie représentative ». D’aucune estime que la démocratie participative tend à remplacer la représentation des citoyens, en réalité, l’exercice démocratique exige l’existence de cette voie représentative qui demeure renforcé par la participation effective des citoyens dans la gestion des Affaires publiques de la cité.

Au Maroc, la Constitution 2011 complétée par les Lois Organiques des Collectivités territoriales consacrent les principes de la bonne gouvernance locale et la démocratie participative au niveau des circonscriptions territoriales.  Désormais, le Citoyen est appelé à participer activement et aussi à intervenir dans la mise en œuvre des politiques publiques au niveau régional et communal. Pour ce faire, des mesures doivent être prises pour permettre aux citoyens d’exercer ce droit, notamment le renforcement du principe de l’accès à l’information, l’amélioration de l’accueil des citoyens, la réception des réclamations et suggestions ainsi que le déploiement de plusieurs efforts pour satisfaire les intérêts de la population locale. Pour ce faire, il est nécessaire de mettre en place une structure administrative au sein des Collectivités locales, en l’occurrence, les Communes. D’où la création du projet « Bureau Citoyen ».

partager