Présentations & compte-rendus

L’action municipale sensible aux droits de l’Homme.

de Hajer Ben Hammouda

Comment rendre le travail municipal plus focalisé vers les principes de droits de l’Homme?

C'est une formation au profit des représentants de la société civile et les acteurs municipaux des gouvernorats de Zaghouan, Nabeul et Grand Tunis organisée par l'Institut Arabe des Droits de l'Homme et la fondation Konrad Adenauer du 28 Août au 1er Septembre 2021 à Hammamet et portant sur la concrétisation des droits de l’Homme dans l'approche du travail municipal.

Le renforcement des valeurs et concepts des droits de l’Homme doit commencer par les appliquer à l’échelle locale et municipale. La bonne gouvernance locale ne peut être efficiente qu’en respectant les concepts de droits de l’Homme, en intégrant l’approche participative et en se basant sur les bonnes pratiques de la gestion municipale.
C'est pour cela, que ces concepts ne doivent plus être des principes qu’on utilise dans l’abstrait. Il est devenu essentiel de mettre en place des mécanismes et des outils pour concrétiser ces valeurs dans la réalité et la vie pratique.

 

Ceci n’est possible qu’on invitant tous les acteurs locaux et influenceurs à intégrer ces concepts dans leur travail et stratégie. Ce qui nécessitera de même l’implication de toute partie prenante capable de consolider la bonne gouvernance locale et assurer une meilleure gestion ayant accès aux droits de l’Homme (y compris les CSOs). De même, la société civile est devenue aujourd’hui un acteur de changement capable de proposer des solutions réalisables et innovantes. Le partage de ces derniers avec les acteurs locaux pourra accélérer l’amélioration de la qualité de leur travail et les inspérer durant la conception de leurs stratégies.

 

Cherchant à créer des mécanismes de collaboration entre la société civile et les municipalités pour orienter leurs travails à être plus focalisé sur les approches de droits de l’Homme, cette formation se veut aussi comme un espace d’échange, de partage d’opinions et d’expérience et de réflexion sur les canaux de communication et de collaborations possibles entre les deux parties.

Cette interaction est, ainsi, nécessaire pour établir un networking et une analyse de la situation actuelle et permet entre autre de :

- Valoriser les connaissances sur droits de l’Homme pour les acteurs municipaux d'une part, et l'aspect du travail municipal pour les CSOs d'autre part.

- Développer de nouvelles pratiques professionnelles sur les meilleurs pratiques de gestion municipale liée aux droits de l’Homme.

- Créer des axes de collaboration plus solides entre les municipalités et la société civile à l’échelle locale.

 

partager

Contact

Hajer Ben Hammouda

Hajer Ben Hamouda

Chargée de Programme pour la Tunisie

hajer.benhammouda@kas.de
Kommentare

Bitte melden Sie sich an, um kommentieren zu können