Présentations & compte-rendus

Le recouvrement: un frein à la pérennité de l’entreprise.

de Imen Nefzi

Les impayés constituent l’une des principales causes de l'échec d'une entreprise.

Le taux de mortalité des entreprises en Tunisie dépasse 95%. C'est-à-dire, trois ans après sa création, l’entreprise disparait! Une des principales raisons de sa disparition est sa capacité de recouvrer ses créances.

« Bien qu’il soit un sujet technique, il est aussi moral parce qu’il est nécessaire d’apprendre à payer dans les délais ». C'est ainsi que Anis Laadhar, Partner-Strategy and Transactions Leader Ernst & Young a souligné le potentiel d'une entreprise en ajoutant que l’une des questions les plus posées aux chefs d’entreprises depuis la révolution de 2011 était autour de l’évolution de leur trésorerie et délais de recouvrement. 

Quels seront ainsi, les mesures juridiques qui protègent les créanciers, notamment les petites entreprises?

Etant donné que les entrepreneurs peuvent identifier les intérêts de leurs entreprises dans l'optique d'une économie durable, ils ont recommandé, lors de la rencontre débat organisée par la fondation Konrad Adenauer et le CJD, de créer une base de données pour vérifier les états financiers de l’acheteur public et mettre en place indicateur qui mesure la sa solvabilité tout en poussant à lancer un observatoire national qui se charge du suivi des délais de paiement.

Sur le plan juridique, il est temps de mettre en place un cadre légal relatif aux délais de paiement spécifique aux PME étant donné qu’elles sont plus fragiles par rapport aux grandes entreprises. Les intervenant ont rétéiré l'intérêt de promulguer une loi inspirée des benchmarks dans le monde en mettant en place des délais de paiement limites avec des mesures dissuasives claires.

Etant donné que tout passe par un allégement de la fiscalité , il est nécessaire d'impliquer davantage les instruments et les structures de contrôle de paiement afin de réduire la pression fiscale sur l’entreprise.

D'autres part, les intervenant ont d'une manière générale rappelé que des solutions pour protéger l’entreprise des abus de l’acheteur public, qui profite de sa position dominante et le besoin de l’entreprise pour allonger les délais de paiement et risquer ainsi la survie de l’entreprise, devraient être entretenues.

A la fin les entrepreneurs participants ont proposé de réaliser une enquête pour mesurer l’ampleur de l’impact relatif au retard de paiement sur l’entreprise tunisienne.

Le recouvrement est l’une des variables clefs caractérisant l’environnement et les pratiques des affaires d’une économie, elle a ainsi un impact vital sur la trésorerie de l’entreprise conditionnant la performance et la survie de celle-ci.

partager

Contact

Imen Nefzi

Portrait Imen Nefzi

Chargée de Programme pour la Tunisie

imen.nefzi@kas.de