Agrégateur de contenus

Discussion dexperts
Complet

Cocktail-débat

« Fake news et désinformation comme menace à l'Etat de droit »

Agrégateur de contenus

Détails

-tzogia-kappatou-canva-fake-news-numerique-plus-dgeo-1920x1110

La désinformation, ce fléau moderne, menace non seulement la vérité, mais aussi les fondements mêmes de nos démocraties. Dans un monde où l’information circule à une vitesse vertigineuse, il est essentiel de s’interroger sur son impact sur la liberté d’expression, pilier de l’État de droit. Au Sénégal par exemple, pays reconnu pour sa tradition démocratique et sa presse vibrante, la désinformation représente un défi croissant. Dans un contexte où le paysage médiatique sénégalais est en constante évolution, marqué par l’émergence de nouveaux médias et l’impact grandissant des réseaux sociaux, la désinformation peut brouiller les lignes entre faits et fiction, mettant en péril la confiance du public et la crédibilité des institutions. Cette menace, exacerbée par les tensions politiques et les enjeux socio-économiques, a des implications profondes pour la liberté d’expression, un pilier essentiel de l’État de droit au Sénégal.

C’est face à ce constat préoccupant que le Bureau régional pour la Promotion de l’État de Droit dans l’Afrique francophone subsaharienne de la Fondation Konrad Adenauer, en collaboration avec la Convention des Jeunes Reporter du Sénégal (CJRS), a décidé d’organiser un Coctail-débat le 08 Novembre 2023 au Radisson Blue à Dakar. Cette rencontre vise à offrir un espace d’échange et de réflexion sur l’impact de la désinformation sur la liberté d’expression dans le pays.

Plusieurs objectifs spécifiques guideront les discussions. Il s’agira notamment de dresser un état des lieux de la liberté d’expression au Sénégal, d’analyser la situation de la presse sénégalaise dans un contexte politique parfois instable, et de mesurer l’impact de la désinformation sur la promotion de l'État de droit. Les échanges permettront également de rassembler les points de vue des acteurs de la presse, de la société civile, des organisations internationales et d’autres experts sur la désinformation, dans le but de proposer des solutions concrètes pour lutter contre ce phénomène.

L’événement cible principalement les acteurs de la presse, mais s’ouvre également aux membres d’organisations de la société civile, aux acteurs judiciaires, aux représentants d’institutions internationales, aux influenceurs et aux chercheurs spécialisés dans la liberté d’expression. Cette diversité de participants promet des débats riches et constructifs, essentiels pour renforcer l’État de droit et la liberté d’expression au Sénégal face aux défis de la désinformation.

partager

Agrégateur de contenus

ajouter au calendrier
Contact

Saidou Kebe

Saidou Kebe

Chargé de programme

saidou.kebe@kas.de +221 33 868 25 33
Contact

Woly Lo

Woly Lo

Assistante de programme

woly.lo@kas.de +221 33 868 16 46

Agrégateur de contenus