Titre unique

Ordre juridique en Afrique : la KAS et son partenaire CREDFiP ouvrent le débat

de Victor Emmanuel Ekwa Bebe III

Discussions autour du thème « L’ordre Juridique : entre stabilité et instabilité »

« L’ordre juridique : entre stabilité et instabilité », tel fut le thème du colloque international organisé par le CREDFiP avec le soutien financier de la Konrad-Adenauer-Stiftung à travers son Programme Régional pour le Dialogue Politique en Afrique de l’Ouest (PDWA), les 08, 09 et 10 Décembre 2022 à l’UFR des Sciences Juridiques et de Gestion de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké au centre de la Côte d’Ivoire.
Photo de groupe
Photo de groupe

« L’ordre juridique : entre stabilité et instabilité », tel fut le thème du colloque international organisé par le CREDFiP avec le soutien financier de la Konrad-Adenauer-Stiftung à travers son Programme Régional pour le Dialogue Politique en Afrique de l’Ouest (PDWA), les 08, 09 et 10 Décembre 2022 à l’UFR des Sciences Juridiques et de Gestion de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké au centre de la Côte d’Ivoire.

Cette activité s’inscrit dans le cadre des missions de la Konrad Adenauer en Afrique de l’ouest, qui vise la promotion de la démocratie participative à travers la vulgarisation des libertés individuelles, le respect de droit et l’effectivité de l’Etat de droit. La fondation n’a pas manqué à ce rendez-vous auquel son image a été associée.

Durant ces trois jours, les experts et autres participants ont discuté autour de plusieurs thématiques notamment les questions liées à l’instabilité politique et juridique dans la sous-région ouest africaine et plus généralement dans tout le continent africain. Ils ont par ailleurs formulé des recommandations et appelé les dirigeants à un plus grand respect des ordres juridiques établis, mais aussi, aux intellectuels d’être de véritables gardiens des institutions et éveilleur de la conscience collective pour lutter contre la manipulation du droit au profit de la gouvernance.

Il faut noter que ce colloque international a vu la participation d’experts venus de divers horizons (Côte d’ivoire, Bénin, Guinée, Sénégal, Cameroun), ainsi que des plus hauts responsables de l’UFR Sciences Juridiques et de Gestion et du Président de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, le professeur Koffi Kouakou lors de la cérémonie d’ouverture aux côtés de Dr Stefanie Brinkel, représentante Résidente de la KAS.

partager