Présentations & compte-rendus

La guerre Informationnelle au cœur de la conférence des boursiers Cotonou 2022

de Victor Emmanuel Ekwa Bebe III
La conférence annuelle des boursiers du Programme Régional Dialogue Politique en Afrique de l’Ouest (PDWA) de la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) édition 2022 s’est tenue à Cotonou au Bénin du 28 novembre au 02 décembre.
Séance de François Awoudo

La conférence annuelle des boursiers du Programme Régional Dialogue Politique en Afrique de l’Ouest (PDWA) de la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) édition 2022 s’est tenue à Cotonou au Benin du 28 novembre au 02 décembre.

Cette conférence qui a réuni 25 boursiers de plusieurs promotions venus du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et du Togo répondait à un double objectif. Il s’agissait d’une part de créer un cadre d’échanges et de réflexion pour permettre aux boursiers de comprendre les enjeux du moment et ceux du futur afin de se préparer pour être au rendez-vous de l’histoire. D’autre part, cette rencontre était le lieu du renforcement des liens entre les jeunes boursiers des différents pays que couvre le programme Dialogue Politique en Afrique de l’Ouest de la Konrad-Adenauer-Stiftung.

Pour cette année, les échanges ont porté sur le thème « Paix et Démocratie en Afrique de l’Ouest à l’épreuve de la guerre informationnelle ». Un thème d’actualité dans une sous-région qui vit depuis quelques années au rythme des changements de constitution pour des troisièmes mandats notamment en Guinée et en Côte d’Ivoire et des coups d’Etat militaires à répétition dans plusieurs pays notamment au Mali et Burkina Faso. Aussi, cette partie de l’Afrique est au cœur des batailles géopolitiques entre différences puissances dans le contexte de la guerre en Ukraine. Une bataille qui se joue aussi sur le plan informationnel.

Cette conférence a débuté par une cérémonie solennelle d’ouverture, qui a vu la participation de M. Rafael Merz du représentant résident adjoint de la KAS, de S. E. M. Michael Derus l’ambassadeur de l’Allemagne près le Bénin, et de la coordonnatrice des bousiers du Bénin Mlle Venus Dossou.

Suite à cette cérémonie d’ouverture, un panel inaugural avec pour thème « Les défis de paix et de démocratie en Afrique de l’Ouest : quel regard des jeunes ? » a été animé par des boursiers reconnus pour leur maitrise de la thématique.

En effet, ce panel, modéré par Pyrrhus TONATO, Boursier Béninois a vu la participation de Ibrahima M’Bemba BAH, boursier de la Guinée ; de Ruth Ursula TAPE, Boursière de la Côte d’Ivoire ; et de Yao Alphonse EKLU, Boursier du Togo en qualité de panéliste.

Après cette première phase de la rencontre, les participants ont eu droit tout au long de la conférence à six communications et ateliers de discussion le tout couronner par une visite touristique.

Entre autres communications, les participants ont été outillés sur l’impact de la Guerre informationnelle sur la paix et la démocratie dans la sous-région ouest-africaine ; la résilience des jeunes face à l’infodémie numérique ; les clés de la compétitivité sur le marché du travail : CV et réseautage, comment construire un argumentaire pour ou contre l’argumentaire solide. Ces différentes communications ont été animées par des experts qui s’y connaissent en la matière.

Le troisième jour a été marqué par une visite touristique sur la ville de Ouidah. Les participants venus de la sous-région ont eu l’occasion de toucher du doigt l’histoire de l’esclavage en passant par la forêt sacrée, le marché des esclaves jusqu’à la porte du non-retour.

Avant de prendre le départ, les boursiers du Programme Dialogue Politique en Afrique de l’Ouest » (PDWA) ont eu l’occasion de rencontrer les boursiers de la chaire Unesco des droits de l’homme et de la démocratie. Une occasion pour renforcer les liens entre les bénéficiaires deux différents programmes de bourses de la KAS.

Cette rencontre a tenue toutes ses promesses. En effet, l’engagement des participants a été total et les communications riches ont permis d’ouvrir des échanges intéressants sur la thématique inscrite à l’ordre du jour.

partager