ანალიზი და არგუმენტები

Perception des entreprises privées des services digitalisés de l’administration publique tunisienne?

von Imen Nefzi

Plus de 80% des entreprises considèrent que l’administration publique est une barrière au développement des PME.

L’administration publique est encore perçue comme un facteur principal dans la dégradation du climat des affaires et comme obstacle majeur au développement des entreprises. Ce constat se confirme d’année en année, en effet depuis le lancement , en 2016, de baromètre « Évaluation de l’Administration - Enquête auprès des PME ».

Durant six éditions successives de ce baromètre, aucune des administrations n’a atteint le standard minimal de 50 % de « très satisfait » par les PME.

La perte de confiance et de crédibilité, la crise des valeurs, l'inefficacité et la lourdeur bureaucratique sont les problèmes qui persistent.

Alors que la simplification des procédures et surtout la digitalisation des services de l’administration publique s’imposent de plus en plus comme facteur de compétitivité.

Quant aux priorités des dirigeants au niveau des réformes à engager, la digitalisation est considérée comme la mesure la plus urgente à mettre en place lors de chaque édition du baromètre. Elle permet effectivement de palier à la plupart des problématiques de l’administration publique puisqu’elle permettra de clarifier les procédures, de raccourcir les délais, de favoriser plus de transparence et de limiter la corruption.

Pour avancer encore plus dans l’analyse de la situation, le baromètre a abordé la question de la digitalisation sous un autre angle, en essayant de savoir à quel degrés les services digitalisés qu’offre déjà l’administration sont utilisés par les PME et ce à travers une étude qui vise à mesurer le niveau d’adoption et de satisfaction des chefs d’entreprises consommatrices de services administratifs digitalisés et des principales difficultés rencontrées lors de la consommation de ces services.

En vue d'alerter les pouvoirs publics pour adapter les réformes nécessaires pour améliorer le service de l’administration publique, quelques chiffres clés ont été dégagés:

*4 entreprises sur 10 sont satisfaites de l’administration publique.

*Plus de 8 entreprises sur 10 trouvent que le niveau d’information sur les services administratifs digitaux est insuffisant.

* L’infrastructure Internet est perçue par une grande majorité (82.1%) comme un obstacle au moins modéré à la réussite des services digitalisés.

• Suite à la présentation d’une liste de services digitalisés de 16 administrations différentes, il en ressort que les entreprises utilisent en moyenne les services digitalisés de 5 administrations différentes.

• 78% des entreprises sont satisfaites des services administratifs digitalisés utilisés sur les 12 derniers mois. Cependant, seules 36.6% des entreprises sont satisfaites du niveau de digitalisation atteint par l’administration publique tunisienne.

• Les principales raisons d’insatisfaction par rapport aux services utilisés sur les 12 derniers mois sont en premier lieu le fait de devoir tout de même se déplacer à l’administration (problème d’efficacité perçu) (42.7%), la lourdeur des plateformes/des sites web offrant les services digitalisés (32.3%), le manque d’information (28.3%) et la difficulté d’utilisation (24.7%).

Über diese Reihe

&nbsp

Dr. Kristin Wesemann

Dr

Leiterin Strategie und Planung

kristin.wesemann@kas.de +49 30 26996-3803

Marianne Graumann

Referentin Strategie und Planung (derzeit abwesend, Vertretung: Sophie Steybe)

marianne.graumann@kas.de +49 30 26996 3726 +49 30 26996 53726