Présentations & compte-rendus

La modernisation des vecteurs économiques vers l’économie solidaire : exemple des ports au Maghreb et en Afrique

de Nora-Houda Beldjoudi

Visioconférence de la KAS Algérie et Comet Info

Moderniser un pays consiste, en grande partie, en la modernisation de ses vecteurs économiques. Dans les villes portuaires, le port s’avère un lieu d’échange et de développement important. L’Algérie possède 11 ports de commerce de petite et moyenne taille. Avec un trafic total de 80 millions de tonnes, ils traitent 95 % du commerce extérieur, ce qui dénote l’importance des ports en tant que facteur dynamique de l’économie algérienne. Pour faire la lumière sur la modernisation et la politique de gestion des ports en Algérie et en Afrique, la Fondation Konrad Adenauer, en partenariat avec Comet-info, a organisé une visioconférence sur « la modernisation des vecteurs économiques vers l’économie solidaire : exemple des ports au Maghreb et en Afrique».

Cette visioconférence a mis l’accent sur l’économie bleue, pendant maritime de l’économie verte et du développement durable, en tant que levier d’action en faveur du développement durable, de la croissance économique et de l’inclusion sociale.

Les débats ont vu la participation d'experts économistes, de dirigeants, de chercheurs et étudiants, de plusieurs wilayas et de quelques pays d’Afrique. Les participants ont été très impliqués et très regardants sur les débouchées économiques que la modernisation des ports pourrait engendrer et sur l’économie solidaire qui entraîne une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie de ressources.

La thématique a aussi fait réagir les experts qui se sont exprimés sur la richesse que les ports proposent et sur ce que le secteur de la formation devrait fournir pour compléter l’université afin de faire face aux attentes des projets des ports nouveaux, comme celui de Cherchell.

Tous ont exprimé leurs espoirs, mais aussi leurs craintes de voir la population, première concernée par cette avancée économique, à la marge des travaux, et exclue de la réflexion sur une utilisation plus sociale et plus humaine des ports. 

partager

Interlocuteur

Nora-Houda Beldjoudi

Nora-Houda Beldjoudi bild

Chargée de programme pour l'Algérie

nora.beldjoudi@kas.de +213 21 27 29 50 +213 21 27 78 19

À propos de cette série

La Fondation Konrad-Adenauer, ses instituts, centres de formation et bureaux à l'étranger proposent tous les ans uin grand nombre de manifestations dédiées à des thèmes différents. À l'adresse www.kas.de, nous vous présentons, de manière actuelle et exclusive, des conférences, événements et symposiums. Outre un résumé thématique, vous trouverez ici aussi du matériel supplémentaire tel que des photos, des manuscrits de discours, des vidéos ou des podcasts radio.