Présentations & compte-rendus

Les politiques publiques de l'enseignement supérieur

de Abir Ibourk

Colloque international

Veranstaltung in Zusammenarbeit mit der Universität Mohammed 5 und dem Zentrum CEMAP.
Foto Panel und Teilnehmer Debatte zur nationalen Bildungspolitik in Marokko
Blick aufs Podium
Les 27 et 28 septembre 2019 s’est  tenu à l'enceinte de la FSJES Souissi Rabat un  colloque international sur le  thème: " les politiques publiques de l'Enseignement Supérieur "   Cet événement a été organisé conjointement par le Centre Marocain des Etudes et de l’Analyse des Politiques en partenariat avec  la fondation Konrad Adenauer. 

La séance d'ouverture a été présidée par Mr. Le Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales Souissi Rabat, qui a souhaité la bienvenue à tous les participants et à l’audience présente. Mr le Doyen a souligné le rôle de l'enseignement supérieur dans la formation des ressources humaines nécessaires au développement du pays. Il a mis l’accent sur les résultats limités des politiques sectorielles, et sur la nécessité de la convergence des politiques publiques.  Ensuite, le représentant résident de la Fondation allemande Konrad Adenauer a mis l'accent sur le caractère important du thème de ce colloque, et son actualité et a mis en évidence le champ d'intervention de son Institution ainsi que le type de projets auxquels la fondation participe. 
A son tour, le Directeur  du Laboratoire des Etudes Juridiques et Recherches Politiques relevant de la Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales Souissi Rabat a donné un aperçu historique sur l'évolution des nombres des étudiants inscrits dans l'enseignement supérieur après l'indépendance  jusqu’ à nos jour , en exposant un ensemble de points faibles dont souffre le secteur de l'enseignement supérieur.

De même, le Directeur de l'Equipe de recherche en Droit public et Gouvernance relevant de la Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales Agadir, a soulevé des questions sur le lien complexe entre la réforme des politiques de l'Enseignement Supérieur et le nouveau modèle de développement et les enjeux de justice sociale et d’égalité des chances au sein de la société.
Enfin Le directeur du Centre Marocain des Etudes et de l’Analyse des Politiques a  précisé les objectifs assignés à cette manifestation, notamment le diagnostic de la situation de l'enseignement supérieur, l’étude des politiques publiques d'enseignement supérieur et leur relation avec le marché d’emploi et les collectivités territoriales, l’examen des dysfonctionnements et proposition des recommandations sur les politiques publiques d’Enseignement Supérieur.

Les travaux ont été divisés en cinq sessions jalonnées par des exposés des professeurs  chercheurs et étudiants doctorants suivis de débats sur les axes suivants : 1/ Analyse et évaluation des politiques publiques de l’enseignement supérieur et cadre référentiel de la réforme; 2/ Université, Climat des affaires, développement, emploi, financement et partenariats; 3/ Administration strategique et la question de la gestion des ressources humaines dans l’enseignement supérieur ; 4 / Les mecanismes de la gestion moderne du système d’enseignement supérieur et la question de la qualité et de l’éthique ; 5/ Le plagiat et son impact sur la qualité de la recherche scientifique.

Des questions variées et riches ont été soulevées par les participants  sur les stratégies à mettre en œuvre pour une nouvelle impulsion pour le renforcement du rôle de l’université dans le développement, aussi les participants se sont intéressés aux questions de l’indépendance, de la gouvernance, de la situation de la recherche scientifique , la prise de la décision, les mécanismes de la gestion du système de l’enseignement supérieur…enfin les débats ont permis de mettre en évidence la nécessite de la mise en valeur des acquis  en termes des efforts qui ont été déployés dans ce secteur et l’obligation de l’implication de toutes les parties prenantes pour que l’université marocaine puisse redorer son blason et devenir une locomotive de développement.

Les recommandations
Au terme des discussions qui ont été menées par les participants lors de ce colloque international, les intervenants ont émis les  recommandations suivantes :
 

- Appui à  la promotion d’activités de la recherche scientifique dans les universités marocaines.
- Le renforcement de l’appui dédié aux structures de recherche dans les Universités et les autres établissements de l’Enseignement Supérieur.
- La prise en considération de l’impact des politiques publiques de l’enseignement supérieur sur le développement économique et social.

 

partager

À propos de cette série

La Fondation Konrad-Adenauer, ses instituts, centres de formation et bureaux à l'étranger proposent tous les ans uin grand nombre de manifestations dédiées à des thèmes différents. À l'adresse www.kas.de, nous vous présentons, de manière actuelle et exclusive, des conférences, événements et symposiums. Outre un résumé thématique, vous trouverez ici aussi du matériel supplémentaire tel que des photos, des manuscrits de discours, des vidéos ou des podcasts radio.