Présentations & compte-rendus

Pour une économie inclusive et compétitive

de Slim Jaoued

Les rencontres de Tunis

Lors des rencontres de Tunis, organisée conjointement par la Konrad-Adenauer-Stiftung et Sigma Conseil pour leur dernière édition de de l’année 2019 pour présenter une enquête par sondage a été auprès d’un échantillon représentatif de Tunisiens sur la perception de l’état des inégalités en Tunisie.

Présents pour l’occasion plus de 70 invités entre économistes, acteurs politiques, universitaires, actif dans la société civile et journalistes, le débat s’est focalisé sur les inégalités monétaires et non monétaires font débat actuellement de par le monde, tant au niveau de la littérature macroéconomique chez les experts que des politiques publiques dans certains pays.

La mesure des inégalités s’avère complexe car elle est multidimensionnelle avec des critères interdépendants. L’indice de Gini s’avère être insuffisant afin de refléter à lui seul la concentration de la richesse chez une population donnée.

Il en ressort les éléments suivants :

 

Principaux résultats de l’étude

 

  1. Perception de la situation économique globale

 

Perception de la situation économique

  • Bonne (25%)
  • Mauvaise (66%)

 

Évolution des inégalités entre les classes sociales

  • Le fossé entre les classes sociales en Tunisie
  • S'est rétréci (20%)
  • S’est creusé davantage (60%)
  • Est resté le même (19%)

 

Principales causes des inégalités entre les classes sociales

  • L’inflation des prix (55%)
  • Chômage et manque d’opportunités de travail (30%)
  • Corruption des organismes étatiques (19%)

 

  1. Évaluation de la situation sociale et financière

 

Autoévaluation de la situation sociale

  • Classe défavorisée (33%)
  • Classe moyenne (66%)
  • Classe aisée (1%)
  • On note que 86.2% de répondants la classe aisée se déclarent comme faisant partie de la classe moyenne

 

Impact de la crise économique sur la vie des Tunisiens

  • 88% des Tunisiens déclarent que la crise économique a eu un impact sur leurs vies personnelles et celles de leurs proches
  • La crise a eu un grand impact (51%)
  • La crise a eu un impact moyen (30%)
  • La crise a eu un impact faible (6%)
  • La crise n’a eu aucun impact (12%)

 

Gestion des revenus durant la fin des mois

  • Seulement 15% des Tunisiens déclarent que les fins des mois sont faciles pour eux avec leurs revenus actuels 
  • La fin des mois est perçue facile (15%)
  • La fin des mois est perçue difficile (82%) dont (51%) déclarant qu’elle est très difficile.

 

Répartition des dépenses des Tunisiens

Les principales consommations des Tunisiens sont d’ordre fonctionnel :

  • L’alimentation occupe la 1ére position des dépenses totales
  • Les factures de l’eau / gaz / électricité occupent la 2ème des dépenses totales.
  • Les frais sur la santé occupent la 3ème position

 

Degré d’endettement des Tunisiens

(44%) des Tunisiens sont endettés :

  • Niveau d’endettement élevé (17%)
  • Niveau d’endettement assez élevé (17%
  • Niveau d’endettement acceptable (22%)
  • Ne sont pas endettés (44%)

 

Capacité des Tunisiens à faire des épargnes 

(70%) des Tunisiens n’ont pas la capacité à faire des épargnes contre uniquement (30%) qui y arrivent.

 

  1. Perception des inégalités sociales

 

La majorité des participants ne sont pas d’accord avec les affirmations suivantes testées en assisté :

 

Toutes les classes sociales ont les mêmes opportunités en termes d’accès à l’emploi

  • Pas d’accord (72%) dont 54% qui ne sont pas du tout d’accord
  • D’accord (28%) dont 18% tout à fait d’accord

 

Toutes les classes sociales ont les mêmes opportunités en termes d’accès à la santé »

  • Pas d’accord (69%) dont 50% qui ne sont pas du tout d’accord
  • D’accord (30%) dont 17% tout à fait d’accord

 

Toutes les classes sociales ont les mêmes opportunités en termes d’accès à l’éducation »

  • Pas d’accord (63%) dont 42% qui ne sont pas du tout d’accord
  • D’accord (36%) dont 21% tout à fait d’accord

 

1 Inclusion économique

Perception de la facilité d’accès à l’emploi

  • L’accès à l’emploi et globalement perçu comme difficile :
  • L’accès à l’emploi dans le public est perçu comme difficile pour (88%)
  • L’accès à l’emploi dans le privé est perçu comme difficile pour (80%)
  • L’accès aux programmes d’aide à l’entrepreneuriat est perçu comme difficile pour (67%)

 

2 Inclusion Financière

  • L’accès aux services bancaires et financiers est perçu comme :
  • L’accès aux services bancaires est perçu comme difficile pour (58%)
  • L’accès aux microcrédits de la BTS est perçu comme difficile pour (51%)
  • L’accès aux microcrédits à partir d’autres organismes est perçu comme Facile pour (50%)

 

3 Accès à la santé

L’accès aux médicaments est perçu comme difficile pour (73%)

 

  1. Attentes des citoyens par rapport à la situation économique

 

Perception du futur par les Tunisiens

60% des Tunisiens se déclarent optimistes par rapport à l’avenir de leurs enfants contre 35% qui se déclarent plutôt pessimiste.

 

Perspectives de la situation économique

55% estiment que la situation économique va s’améliorer dans les années à venir avec 32% déclarant qu’elle ne s’améliorera pas avant 3 ans.

 

Attentes des Tunisiens en vue de l’amélioration de la situation économique des classes moyennes

Les principales attentes des répondants sont :

  • La lutte contre le chômage (50%)
  • Amélioration du pouvoir d’achat et du cours du dinar (40%)
  • Encouragement de l’entrepreneuriat (21%)

 

Solutions pour réduire les inégalités sociales

Les répondants sont d’accord en ce qui concerne les propositions suivantes en vue d’améliorer les inégalités sociales :

  • (98%) sont d’accord pour offrir un éventail plus large de possibilités de formation à différents âges en vue d’acquérir des emplois décents
  • (89%) sont d’accord pour Instaurer des lois fiscales plus équitables forçant les personnes aisées à payer des impôts proportionnels à leurs revenus
  • (82%) sont d’accord pour Revoir le système de subvention afin qu’uniquement les personnes défavorisées puissent en bénéficier

partager

Interlocuteur

Slim Jaoued

Slim Jaoued bild

Chargé de Programme pour la Tunisie

Slim.Jaoued@kas.de

Mis à disposition par

Bureau Tunisie / Algérie

À propos de cette série

La Fondation Konrad-Adenauer, ses instituts, centres de formation et bureaux à l'étranger proposent tous les ans uin grand nombre de manifestations dédiées à des thèmes différents. À l'adresse www.kas.de, nous vous présentons, de manière actuelle et exclusive, des conférences, événements et symposiums. Outre un résumé thématique, vous trouverez ici aussi du matériel supplémentaire tel que des photos, des manuscrits de discours, des vidéos ou des podcasts radio.