Amérique latine

 

Aux côtés de l'Europe et de l'Amérique du Nord, l'Amérique latine est l'une des régions les plus démocratiques au monde, ce qui fait d'elle un partenaire important de l'Allemagne dans la mise en place d'un ordre mondial multilatéral basé sur des règles établies. La fondation KAS coopère en toute confiance avec les États d'Amérique latine depuis plus de cinquante ans ; ses douze bureaux de la Fondation et cinq projets régionaux lui permettent de cultiver des échanges étroits sur les thématiques que sont la démocratie, l'État de droit, la décentralisation et l'économie sociale de marché.

Aucune autre région du monde n'est aussi proche de l'Allemagne sur les plans historique, culturel et intellectuel que l'Amérique latine. Ce « partenariat naturel » avec cette région se reflète aussi dans le travail international de la KAS, lequel remonte à l'établissement des premiers bureaux de la Fondation au Venezuela et au Chili (en 1962).

L'Amérique latine a fort changé depuis les débuts de la coopération. À quelques rares exceptions, les pays de cette région ont aujourd'hui une constitution démocratique et fonctionnent selon les principes de l'économie de marché. Au début du millénaire, l'Amérique latine a connu une période de prospérité grâce aux revenus élevés dus au boom des matières premières, qui a réduit sensiblement la pauvreté dans de nombreux pays et conféré une plus grande assurance à la région sur la scène internationale. De nombreux défis sociaux et politiques, comme la corruption, les inégalités sociales, la défiance vis-à-vis des politiques et des institutions étatiques, ainsi que la violence extrême, n'ont pas disparu en dépit de l'essor économique. Aujourd'hui, alors que les années de prospérité économique sont passées et que de nombreux États luttent contre les graves conséquences de la pandémie du coronavirus, ces défis rendent le développement de la région difficile.

Amérique latine kas
Amérique latine

La KAS apporte son soutien à ses partenaires latino-américains pour relever ces défis politiques et sociaux. En Amérique latine, elle se consacre concrètement aux domaines d'activité suivants:

  • Coopération avec les partis démocrates-chrétiens et d'autres partis situés au centre de l'échiquier politique
  • Promotion de l'État de droit, lutte contre la corruption et processus de réforme constitutionnelle
  • Dialogue institutionnel sur l'aménagement de la politique économique et sociale
  • Contribution à la durabilité de structures et d'institutions démocratiques
  • Conseil des gouvernements et des parlements
  • Engagement pour la participation politique et les droits de l'homme
  • Coopération avec des organisations de la société civile et des médias
  • Promotion des processus de décentralisation
  • Dialogue sur la politique environnementale, le changement climatique et la sécurité énergétique
  • Dialogue sur la politique étrangère et la politique de sécurité dans la région, ainsi qu'avec l'Europe et l'Allemagne

Le travail des dix-sept bureaux de la Fondation établis en Amérique latine est réparti sur trois régions définies par projet qui sont coordonnées depuis Berlin.

Le Mexique et l'Amérique centrale kas
Le Mexique et l'Amérique centrale

​​​​Le Mexique et l'Amérique centrale

La région-projet Mexique et Amérique centrale est marquée, aux premiers abords, par une grande hétérogénéité. Le Mexique, membre du G20 et de l'OCDE, se distingue nettement des autres pays de cette sous-région du fait de sa taille et de sa force économique et constitue un acteur important également dans le contexte international. Le Costa Rica est fermement ancré dans la communauté de valeurs occidentale et est considéré, à l'instar du Panama, comme un interlocuteur politiquement stable et fiable pour l'Allemagne et l'Union européenne. Dans les pays du Triangle du Nord, à savoir le Guatemala, le Salvador et l'Honduras, ce sont surtout les défis de politique de sécurité et la thématique de l'immigration qui sont à l'ordre du jour.

Les bureaux de la Fondation au Mexique, au Guatemala, à l'Honduras, au Costa Rica et au Panama œuvrent sur place en étroite coopération avec des institutions partenaires pour renforcer la démocratie et les structures de l'État de droit, ainsi que la participation active des citoyens (en particulier des indigènes, des femmes et des jeunes) à la vie politique et à la société. Surtout au Mexique et au Costa Rica, le dialogue politique avec les partis partenaires joue un rôle important. Outre les aspects nationaux, ce sont aussi des problématiques de coopération régionale, comme l'immigration, la sécurité et le commerce extérieur, sans oublier les relations avec l'Europe et l'Allemagne, qui sont abordées. Dans ce cadre, citons le programme régional « Alliances pour la démocratie et le développement avec l'Amérique latine (ADELA) », basé au Panama, qui contribue grandement à la promotion du multilatéralisme et au resserrement des liens entre l'Allemagne, l'Europe et l'Amérique latine en tant que partenaires partageant les mêmes valeurs démocratiques.

Pays andins kas
Pays andins

Pays andins

Dans les pays andins que sont le Venezuela, la Colombie, le Pérou et la Bolivie, la situation était très variable au cours de ces dernières années. Certaines bonnes nouvelles, comme les accords de paix historiques en Colombie, qui en 2016 ont mis fin de manière formelle à un conflit qui perdurait depuis six décennies avec la guérilla des FARC, contrastent avec les développements dramatiques dans le pays voisin, au Venezuela, qui se trouve dans une profonde crise humanitaire, politique et économique et qui est le théâtre de l'une des pires catastrophes du 21e siècle pour les réfugiés. Durant l'automne 2019, des manifestations sociales ont ébranlé de grandes parties de cette région, mettant en évidence combien la polarisation politique et le mécontentement entraîné par le manque de participation socio-économique divisent les sociétés des pays andins.

Les bureaux de la Fondation implantés dans l'espace andin, parmi lesquels comptent, outre les projets nationaux au Venezuela, en Colombie, au Pérou et en Bolivie, aussi le projet régional relatif à la « Participation politique des peuples indigènes », basé en Bolivie, celui du « Programme d'État de droit en Amérique latine », basé en Colombie, et enfin le programme régional « Sécurité énergétique et changement climatique en Amérique latine », travaillent dans leurs domaines d'action en étroite coopération avec des partenaires locaux issus des milieux politique, judiciaire et médiatique ainsi que de la société civile. Les bureaux de la Fondation se consacrent à des problématiques nationales spécifiques, comme la mise en pratique du processus de paix en Colombie, la gouvernance décentralisée au Pérou, la promotion de la société civile au Venezuela ou le dialogue politique en Bolivie. Les projets régionaux basés dans les pays andins agissent, par contre, à une échelle englobant plusieurs pays et poursuivent des thématiques d'ordre supérieur, comme la promotion de l'État de droit, la participation politico-sociale des peuples indigènes, ou encore la confrontation au changement climatique. Depuis le milieu de l'année 2020, les bureaux de la Fondation établis dans les pays andins concentrent en outre leur attention sur les conséquences de la crise des réfugiés vénézuéliens, car les pays de l'espace andin ont jusque lors, en tant que voisins directs, accueilli la majeure partie des quelque cinq millions de migrants, supportant donc la charge principale de l'exode massif des Vénézuéliens.

Le Cône Sud kas
Le Cône Sud

Le Cône Sud

La région-projet du Cône Sud englobe l'Argentine, le Brésil, le Chili et l'Uruguay et rayonne aussi dans toute l'Amérique latine dans le cadre du projet régional sur le dialogue entre les partis politiques et la démocratie. En comparaison d'autres régions, celle-ci se caractérise par une relative stabilité politique. On peut toutefois y observer aussi une polarisation grandissante des sociétés. En dépit d'un niveau de développement élevé dans l'ensemble, on constate de nettes disparités régionales dans ces pays où les différences de revenus sont considérables. Le Chili, supposé stable, a été le théâtre en 2019 de manifestations violentes où la contestation portait surtout sur les inégalités sociales et l'exigence d'une nouvelle constitution. Comme l'exemple de l'Argentine l'illustre, il est difficile de mener des réformes sociales et économiques dans un environnement polarisé. Le Brésil et l'Argentine jouent un rôle particulier en raison de leur taille et de leur puissance économique. Ces deux pays sont membres du G20, le groupe des vingt principaux pays industrialisés et émergents. Le Chili et l'Uruguay se distinguent par un engagement multilatéral permanent. Ces quatre pays sont des interlocuteurs importants pour l'Allemagne et l'Union européenne.

Les bureaux de la Fondation implantés en Argentine, au Brésil, au Chili et en Uruguay misent essentiellement sur le dialogue politique avec les partis et institutions partenaires présents sur place, dialogue portant aussi bien sur des problématiques nationales que sur les défis communs d'un monde de plus en plus interdépendant : outre le thème de la formation politique et différentes formes de dialogue pour les responsables politiques et la génération montante de responsables, aux niveaux national et communal, ce sont aussi des thématiques générales qui sont abordées, comme les relations commerciales, l'adaptation au changement climatique et le développement permanent de l'architecture régionale de sécurité. La conférence internationale sur la sécurité « Forte de Copacabana » qui se tient tous les ans au Brésil s'est désormais institutionnalisée dans l'agenda du programme régional.

partager

Nos thèmes

Gestion

Équipe

Membre d'équipe

Michaela Braun

Michaela  Braun bild

Chargée de mission pour l'Amérique centrale et le Mexique

michaela.braun@kas.de +49 - (0) 30 - 269 96 - 39 88 +49 - (0) 30 - 269 96 - 534 44
Membre d'équipe

Johannes Hügel

Johannes Hügel bild

Chargé de mission pour le Pérou, Programme régional pour la sécurité énergétique et le changement climatique en Amérique latine, Questions spéciales et transversales

johannes.huegel@kas.de +49 30 26996-3983 +49 30 26996-53444
Membre d'équipe

Maximilian Hedrich

Maximilian Hedrich bild

Chargé de mission pour le Cône Sud et le Programme régional partis politiques et démocratie en Amérique latine

maximilian.hedrich@kas.de +49 30 26996-3962 +49 30 26996-53962
Membre d'équipe

Dr. Christina Stolte

Dr. Christina Stolte

Chargée de mission pour les pays andins, le Programme pour l'Etat de droit en Amérique latine et le Programme régional de la participation politique des populations indigènes en Amérique latine

christina.stolte@kas.de +49 30 269 96-3833 +49 30 269 96-534 44
Contact

Dr. Kristina Hucko

Kristina Hucko

Chargée de mission pour l'Amérique latine au sein du département des Programmes de dialogue international

Kristina.Hucko@kas.de +49 30 26996-3450 +49 30 26996-53450
Contact

Alison Sluiter

Alison Sluiter bild

Secrétaire / Gestionnaire pour l'Amérique latine au sein du département des Programmes de dialogue international

alison.sluiter@kas.de +49 30 26996-3661 +49 30 26996-3558

Publications sur le thème

 Pedro Castillo ist neuer Präsident in Peru reuters/Sebastian Castaneda
Ein Sozialist wird neuer Präsident Perus
Drohen unter Pedro Castillo radikale Reformen und die Aushebelung der Demokratie?
Brasiliens Präsident Jair Bolsonaro bei der Copa Americana 2019 flicklr / Carolina Antunes / PR / Palacio do Planalto / CC BY 2.0 / creativecommons.org/licenses/by/2.0/
Fußballfieber oder „Copa Virus“ – wird die Copa América zum Eigentor?
Wahlszene in Mexiko Dimitri della Faille / flickr / CC BY-NC 2.0
Mexiko nach den Superwahlen
Ernüchternde Ergebnisse im Nachgang des 6. Juni 2021
Andrés Manuel López Obrador Präsident President Mexiko Mexico Eneas De Troya / Wikimedia Commons / CC BY 2.0
Mexiko vor der Superwahl 2021
Ein Land vor den umfangreichsten Wahlen seiner Geschichte
Bolsonaro with COVID-mask Palácio do Planalto / flickr / CC BY 2.0
Die Regierung Bolsonaro unter Druck – Wiederwahl in Gefahr?
Sozialproteste und Welle der Gewalt in Kolumbien (Symbolbild) Oxi.Ap / flickr / CC BY 2.0
Sozialproteste und Welle der Gewalt in Kolumbien
Neuer Wahlrat in Venezuela mit Beteiligung oppositionsnaher Rektoren (Symbolbild)
Ein erster Schritt?
Neuer Wahlrat in Venezuela mit Beteiligung oppositionsnaher Rektoren
COVID-19 in Lateinamerika Symbolbild Agencia Boliviana de Información/ Gonzalo Jallasi Huanca
COVID-19 in Lateinamerika
Wo steht die Region ein Jahr nach Ausbruch der Pandemie?
Sonnenaufgang in Costa Rica - Blick auf Wald und einen Bergrücken Oscar W. Rasson / flickr / CC BY 2.0 / creativecommons.org/licenses/by/2.0/
Das Escazú-Abkommen – Licht und Schatten regionaler Umweltpolitik in Lateinamerika
Am 22. April 2021 tritt das bisher wichtigste regionale Umweltschutzabkommen in Kraft
US-Präsident Joe Biden White House Photo / Lawrence Jackson
Neue Partnerschaft zwischen Mexiko und den USA?
Auswirkungen des Amtswechsels in Washington auf Mexiko und das transatlantische Verhältnis